Drogba, Agger
Didier Drogba à la lutte avec le défenseur Daniel Agger | AFP - Adrian Dennis

La Coupe, faute de mieux

Publié le , modifié le

Ejectés du Big Four cette saison, Chelsea et Liverpool se retrouvent ce samedi à 18h05, à Wembley, pour la finale de la Cup. Si les londoniens peuvent encore ramener la Ligue des champions à Stamford Bridge, les Reds n'ont pour l'instant qu'une Coupe de la Ligue pour se consoler. Cette finale revêt donc une importance particulière pour deux clubs pourtant plus habitués à en découdre sur la scène européenne ces derniers temps.

A partir de 18h05, suivez en direct la finale de la Cup entre Chelsea et Liverpool

En 2009, Chelsea et Liverpool se battaient pour une demi-finale de Ligue des champions. Le club londonien se qualifiait au terme d'un combat homérique (3-1 à l'aller, 4-4 au retour).

Liverpool en pleine déroute

Cette année, Liverpool n'a pas joué de coupe d'Europe et végète à la huitième place de Premier League, à seize points du Big Four. Même le rival honni d'Everton le devance au classement. C'est la plus mauvaise performance du club de la Mersey en championnat depuis 1994, lui qui court après un titre national depuis 1990. Dans ce climat morose, seule la victoire en Carling Cup face à Cardiff en février dernier a pu redonner le sourire au public d'Anfield Road, sevré de trophée depuis 2006. Pourtant, le retour de la légende Kenny Dalglish, aux commandes du club après l'éviction de Roy Hodgson l'année dernière, et le recrutement ambitieux effectué depuis dix-huit mois (Suarez, Caroll, Adam, Downing, Henderson) avaient nourri beaucoup d'espoir.

Le paradoxe Chelsea

Pour Chelsea, la donne est un peu différente. Depuis leur défaite face à Newcastle (0-2) mercredi dernier, le club de Roman Abramovitch s'est résigné à terminer hors du quatuor de tête (quatre points de retard alors qu'il reste deux journées), une première depuis que le magnat russe l'a racheté. Mais il jouera le 19 mai une finale de Ligue des champions face au Bayern Munich. Néanmoins, en cas de défaite à Wembley et à Munich, les londoniens boucleraient une seconde saison sans titre et ne seraient même pas qualifiés pour la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Des confrontations épiques

Malgré une saison contrastée pour les deux clubs, cette finale n'est pas à négliger. Les duels entre ces deux monstres du football anglais sont bien souvent épiques, surtout en coupe, et ils portent un intérêt certain à cette compétition. Pour preuve, les Blues ont remporté trois des cinq dernières éditions (2007, 2009, 2010) et les Reds deux autres depuis le début des années 2000 (2001, 2006).

Sur la dynamique actuelle, Chelsea part favori, eut égard à ses onze matches sans défaite avant sa chute face aux Magpies. Pendant ce temps, les Liverpudlians cumulaient sept défaites en onze journées. Pour ce match de gala, chaque équipe aura son arme fatale. Dans le coin rouge, Luis Suarez l'Uruguayen de la Mersey, auteur d'un spectaculaire triplé face à Norwich le week-end dernier et dans le coin bleu, Didier Drogba l'Ivoirien de Stamford Bridge qui a fait de Wembley son jardin, avec sept buts en autant d'apparition sur la mythique pelouse londonienne. S'il n'y en avait pas, voilà deux bonnes raisons de ne pas manquer cette finale de Cup.

Jerome Carrere