Jordan Henderson, l'anti star au sommet de la Premier League

Publié le , modifié le

Auteur·e : Antoine Limoge
Jordan Henderson

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Jordan Henderson a été élu footballeur de l'année ce vendredi par la FWA, l'association des journaliste britanniques. Le capitaine de Liverpool, sacré champion d'Angleterre pour la première fois depuis trente ans, a devancé Kevin de Bruyne, le milieu offensif de Manchester City, et Marcus Rashford, l'attaquant de Manchester United. Un triomphe symbolique pour le Britannique qui représente la combativité, la régularité et l'envie, bien loin des noms ronflants habituellement sacrés par ce prix.

Virgil Van Djik, Mohammed Salah ou encore Sadio Mané, aucune de ces trois stars de Liverpool n'a été récompensée du titre de meilleur joueur de Premier League. Cette année la FWA, l'association des journalistes britanniques, a décidé de mettre en avant un collectif, un état d'esprit. Et quel beau symbole de couronner Jordan Henderson. C'est d'ailleurs un capitaine rempli de modestie qui a tenu à remercier l'ensemble de ses coéquipiers pour ce titre si prestigieux. "J'accepte ce trophée au nom de toute l'équipe, car sans eux je ne serais pas en position de recevoir cet honneur. Ces gars ont fait de moi un meilleur joueur, un meilleur leader et une meilleure personne", a réagi le milieu de terrain anglais.

Le symbole de cette équipe de Liverpool 

Largement plébiscité avec plus d'un quart des votes, Henderson a signé 4 buts et 5 passes décisives en championnat cette saison, mais son impact sur le sacre de Liverpool dépasse largement le cadre des statistiques. Le milieu âgé de 30 ans est un maillon essentiel de l'entrejeu de Jürgen Klopp et l'un des garants du style imprimé par le technicien allemand sur les Reds. Un métronome indispensable par ses choix judicieux dans la première relance et sa capacité à lancer le pressing infernal qui caractérise Liverpool.

Ce n'est pas celui qui fait la une des tabloids ou des médias mais il est le capitaine courage de cette équipe des Reds. L'an passé, Mohammed Salah ou encore Sadio Mané étaient les individualités qui ressortaient mais n'avaient pourtant pas permis à Liverpool d'être champion. Cette saison, difficile de ressortir un homme parmi les joueurs de la Mersey mais Jordan Henderson symbolise totalement la mainmise des Reds sur le championnat. Combativité, régularité, solidité, leadership, le capitaine exemplaire a réalisé une année pleine et a motivé ses troupes journée après journée pour aller chercher le titre que Liverpool cherchait depuis maintenant 30 ans. 

Un homme plus qu'un joueur

Son entraîneur Jürgen Klopp lui a rendu hommage, louant le "parfait mélange" entre son talent et son attitude. "L'une des grandes questions du football est qu'est ce qui fait un bon joueur?, ou qu'est ce qui est le plus important, le talent ou l'attitude? Je pense que la réponse facile est que sans talent tu n'es rien, mais sans une (bonne) attitude, tu resteras juste un talent", a dit le technicien allemand dans une vidéo adressée à Henderson.

"Donc tu es l'exemple parfait que le mélange des deux fait la différence. Tout le monde a vu quel grand joueur tu es, quelle bonne personnalité tu as, quel bon caractère tu as. Je connais l'homme derrière le joueur et tu mériterais une récompense pour cela aussi", a ajouté Klopp.

Jamais dans les polémiques, le capitaine des Reds a su garder son calme même dans les moments les plus compliqués à gérer de la saison. Toujours là pour maintenir la motivation de ses coéquipiers, les replacer ou les remettre dans le droit chemin lorsque ces derniers réalisaient une mauvaise prestation. Grand frère pour la jeune garde de Liverpool comme les deux latéraux Robertson et Alexander-Arnold, Jordan Henderson a permis aux siens de ne jamais faire de vagues et de ne se concentrer que sur un objectif : le titre de champion. 

Il n'oublie jamais le passé du club mythique de la Mersey. Le Britannique a tenu à rendre hommage aux joueurs des Reds qui avaient par le passé remporter le titre de joueur de l'année. "Je tiens à dire combien j'apprécie le soutien de ceux qui ont voté pour moi. Il suffit de regarder les anciens vainqueurs comme Stevie (Gerrard), Luis (Suárez) et Mo (Salah) pour savoir à quel point ce trophée est prestigieux " salue-t-il. 

Jordan Henderson pourrait s'inspirer de ses prédécesseurs pour remporter le "doublé" en allant soulever désormais le titre de joueur PFA de l'année, décerné cette fois-ci par ses pairs.

Antoine Limoge