José Mourinho furieux en tribunes
L'entraîneur de Manchester United, José Mourinho, furieux après son expulsion | AFP - OLI SCARFF

Ibrahimovic encore aphone, Mourinho parle trop, Manchester City prolifique

Publié le , modifié le

Trois jours après avoir éliminé Manchester City en Coupe de la Ligue, Manchester United est retombé dans ses travers lors de la 10e journée de la Premier League. Les Mancuniens ont concédé à domicile le match nul (0-0) contre Burnley. Ibrahimovic n'a toujours pas marqué depuis 7 matches, mais José Mourinho a été exclu pour avoir trop protesté nevers l'arbitre. De leur côté, les Citizens se sont imposés (4-0) à West Bromwich, avec un doublé d'Agüero.

Trois jours après s'être qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en remportant le derby de Manchester (1-0), Manchester United est retombé dans ses travers. La semaine passée, les Mancuniens étaient tombés (4-0) à Chelsea. Cette fois, ils ont concédé un match nul (0-0) contre Burnley. 

A Old Trafford, Zlatan Ibrahimovic n'a pas trouvé le chemin des filets pour le 6e match de championnat consécutif, ce qui ne lui était plus arrivé depuis son passage à l'Inter Milan en décembre 2007. Pourtant, il a tenté sa chance: 12 tirs dans cette rencontre. Juan Mata, le sauveur de la semaine en Coupe, n'a pas pu endosser ce rôle une deuxième fois.

Pour les Red Devils, la journée a été encore plus néfaste avec l'expulsion de José Mourinho. Selon la presse britannique, le Portugais a été exclu de la rencontre par l'arbitre Mark Clattenburg, alors que le technicien se plaignait vigoureusement d'un penalty refusé à Matteo Darmian dans le temps additionnel de la première période. Une fois exclu, Mourinho, qui s'était installé dans les tribunes juste derrière le banc à la reprise de la deuxième période, s'est ensuite déplacé deux fois, à la demande des officiels, pour terminer dans la loge des propriétaires de ManU, loin du terrain. Le technicien portugais est déjà l'objet d'une procédure disciplinaire, ouverte par la Fédération anglaise suite à ses propos sur l'arbitre avant le match contre Liverpool à la mi-octobre. S'il est reconnu coupable de de mauvaise conduite, il pourrait être suspendu pour plusieurs matches.

City retrouve le sourire

De son côté, Manchester City s'est maintenu à la place de leader du championnat. L'élimination de la semaine a été rapidement digérée. Car à West Bromwich, Kun Agüero a réalisé un nouveau doublé (19e, 28e), imité en fin de match par Gundogan (79e, 90e) pour une nette victoire (4-0). La meilleure attaque d'Angleterre a retrouvé la parole très rapidement. "Je suis ravi. Après six matches, nous avions besoin d'une victoire pour les têtes", a réagi Pep Guardiola, le coach des Citizens. "Le problème, quand vous n'avez pas gagné depuis six matches, c'est que vous manquez de confiance en vous pour le prochain match", a-t-il ajouté avant de rendre hommage à son buteur argentin: "Nous avons besoin de lui. Quand il est dans cette disposition et qu'il affiche cette faim, Sergio est décisif."