Hull reconnaît des relations compliquées avec Ben Arfa

Hull reconnaît des relations compliquées avec Ben Arfa

Publié le , modifié le

Hatem Ben Arfa entretient des relations compliquées avec Hull et son entraîneur Steve Bruce, a reconnu à demi-mots celui-ci après la défaite à Chelsea (2-0) à laquelle le Français n'a pas pris part.

"Je ne sais pas si Hatem est à Paris, a déclaré son entraîneur à la suite  des informations du journal L'Equipe. En ce qui concerne le fait qu'il ne joue  pas pour Hull en ce moment, il n'est pas dans l'équipe car il ne le mérite pas.  Avec lui, on doit toujours tout discuter", a dit l'entraîneur. "Le marché des transferts n'ouvre qu'en janvier", a-t-il ajouté, sans plus  de précisions. Samedi, le quotidien sportif français affirmait que Ben Arfa, 27 ans, était  à Paris depuis trois jours et avait même entamé une procédure pour résilier son  contrat avec le club de Hull, auquel il a été prêté par Newcastle. L'engagement  de l'international (13 sel, 2 buts) avec les Magpies, auxquels il appartient,  expire l'été prochain.

Cette saison, Ben Arfa a disputé neuf matches pour les Tigers et aucun  depuis le 29 novembre. Il n'a marqué aucun but et n'a donné qu'une passe  décisive (en Coupe de la Ligue). La rumeur d'un nouveau coup de sang de ce joueur à la réputation sulfureuse  et au caractère affirmé était apparue en fin de semaine dernière. "Je veux juste clarifier ma situation, avait répondu lundi le joueur sur  son compte Instagram. Je n'ai aucun problème avec l'entraîneur. C'est quelqu'un  que je respecte et que j'admire".

"Avec Ben Arfa, ça n'a pas encore pris, avait simplement reconnu jeudi son  entraîneur en dédramatisant. C'est valable aussi pour les recrues que l'on a  fait venir ici cet été pour donner une autre dimension au club. Ca ne s'est pas  encore produit, mais il faut donner du temps". Selon des sources à Hull citées par les médias britanniques, il existe dans  son contrat une clause permettant de renvoyer Ben Arfa directement à Newcastle.  Le problème est que dans le Nord, Ben Arfa a lassé l'entraîneur Alan Pardew qui  avait sans remord choisi de se séparer de lui cet été... même si le Français  restait le chouchou de St James Park.

AFP