Hazard Chelsea WBA
Eden Hazard a transformé un penalty en toute fin de rencontre pour les Blues. | IAN KINGTON / AFP

Hazard sauve Chelsea

Publié le , modifié le

Face à une équipe de WBA séduisante, Chelsea a arraché le nul dans le temps additionnel de la seconde période (2-2) sur un penalty de Hazard. Le Belge a ainsi évité aux Blues de concéder leur première défaite à Stamford Bridge, lors des deux passages de José Mourinho à leur tête. Liverpool, en démonstration face à Fulham (4-0), est revenu provisoirement à deux points d'Arsenal en déplacement sur la pelouse de Manchester United dimanche.

A cinq secondes près, José Mourinho allait même perdre le premier match de  championnat à domicile de sa carrière comme manager de Chelsea pour sa 65e  rencontre à la tête des Blues ! Mais l'arbitre André Mariner a accordé un  penalty plus que généreux aux Londoniens et Eden Hazard l'a transformé! La  série continue donc. Pourtant ce n'était pas mérité tant les partenaires de Samuel Eto'o ont  connu une après-midi laborieuse malgré l'ouverture du score du Camerounais, son  troisième but en deux matches après son doublé contre Schalke 04 (3-0) mercredi  en Ligue des champions.

Suarez toujours au top

Mais Chelsea n'était pas encore dans un bon jour. Le technicien portugais,  très énervé contre ses joueurs après le revers inattendu contre Newcastle  (2-0), avait un peu retrouvé le sourire mercredi en C1 mais ses joueurs sont  retombés dans leurs travers. West Bromwich, déjà vainqueur à Old Trafford cette saison, est passé tout  près d'un autre exploit après deux buts de Long et Sessegnon profitant des  errements de la défense adverse. Voila deux nouveaux points de perdus pour  Chelsea et le week-end pourrait bien être très mauvais sur le plan comptable. Contre Fulham (4-0), Liverpool a retrouvé en l'espace de sept jours tout ce  qui lui avait manqué à Arsenal le week-end dernier: un Suarez en forme  (doublé), des mouvements offensifs magnifiques et une solidité défensive, assez  relative certes vu le peu d'intentions offensives de l'adversaire et surtout  une confiance en hausse après le coup d'arrêt de la défaite à l'Emirates  Stadium (2-0).

Les hommes de Brendan Rodgers ont mis encore plus de pression sur Martin  Jol, le manageur de Fulham, de plus en plus sur un siège éjectable. Mais l'équipe surprise de ce début de saison reste Southampton: les Saints  ont dominé Hull à domicile (4-1) et sont désormais sur le podium, à trois  points d'Arsenal et devant Chelsea, Manchester City, Tottenham, Manchester  United, les gros bras de la Premier League... L'excellent travail effectué par Mauricio Pochettino, l'ancien défenseur  argentin du PSG, ainsi que le niveau actuel des Lallana, Lambert ou  Schneiderlin, le jeune milieu de terrain français, portent cette équipe vers  les sommets. En revanche, comme Chelsea, c'est un coup d'arrêt pour Everton, séduisant  depuis le début de la saison mais en panne d'idées chez la lanterne rouge  Crystal Palace (0-0).