Pep Guardiola
Pep Guardiola | Oli SCARFF / AFP

Guardiola a craint d'être licencié la saison dernière

Publié le

Et si Pep Guardiola avait été démis de ses fonctions... L'entraîneur espagnol de Manchester City, en passe d'être sacré champion d'Angleterre, a confié vendredi avoir pensé à son licenciement la saison dernière quand la conjoncture était moins bonne.

"J'ai pensé: 'Si ça ne marche pas, je rentre chez moi, quelqu'un d'autre me remplacera et essaiera à sa manière.' A ce moment-là, il y avait des inquiétudes sur les résultats, sur ce que l'on pouvait améliorer", a déclaré le technicien, à la veille d'un déplacement à Everton. La saison passée, City s'était incliné 4 à 0 sur la pelouse de Goodison Park en janvier 2017, d'où les interrogations de Guardiola. 

"A ce moment-là, j'ai cru que cela (le licenciement) pouvait arriver", a-t-il expliqué. "C'est normal, tous les entraîneurs y pensent quand ils ne gagnent pas." Son équipe avait finalement terminé 3e à 15 points du champion Chelsea, à un classement en-deça de ses ambitions.

"Mais dans le même temps, si ça ne marche pas la saison prochaine, si c'est pareil, Txiki (Begiristain, le directeur sportif) ou Ferran (Soriano, le directeur exécutif) vont décider que je ne suis pas assez bon et changer d'entraîneur", a poursuivi l'ancien coach du Barça et du Bayern. Guardiola, sous contrat jusqu'en 2021, a également rappelé qu'il sera sur le banc de City la saison prochaine: "Ma prochaine saison est ici."

Déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, City est tout proche d'un sacre national, possédant avant la 32e journée 16 points d'avance sur son dauphin Manchester United. Il est également qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, où il jouera contre Liverpool. 

En cas de victoire contre Everton samedi, City pourra être sacré champion d'Angleterre s'il sort vainqueur du derby contre Manchester United, le samedi 7 avril.
 

France tv sport @francetvsport