Olivier Giroud Kolo Touré Arsenal Liverpool
Olivier Giroud (Arsenal) a fait souffrir Kolo Touré (Liverpool) | PAUL ELLIS / AFP

Giroud n'a pas suffi face à Liverpool

Publié le , modifié le

Malgré un doublé d'Olivier Giroud, Arsenal s'est fait rejoindre au score par une vaillante équipe de Liverpool au terme d'un match magnifique (3-3). Manchester City, tenu en échec à domicile par Everton (0-0) n'en a pas profité au contraire de Leicester qui, en s'imposant à Tottenham, a rejoint les Gunners en tête du classement. Chelsea est retombé dans ses travers en concédant le nul face à West Bromwich Albion (2-2).

Ce sont peut-être deux points qui coûteront cher à Arsenal en fin de saison, quand il faudra se battre pour le titre de champion. Menant 3-2 à Liverpool à quelques secondes de la fin, les Gunners ont cédé face à l'obstination de Reds qui, s'ils n'ont pas le talent des Londoniens, possèdent les ressources mentales qui font parfois défaut à leurs rivaux du soir. Malgré la domination de ces visiteurs, malgré la neige, malgré une défense fébrile, les hommes de Klopp ne baissent jamais les bras. Arsenal a payé cher pour l'apprendre.

Cela avait déjà mal commencé puisque Cech, l'homme qui a transformé la défense des Gunners depuis son arrivée, n'était pour une fois pas irréprochable en repoussant une frappe directement dans les pieds de Firminio qui ouvrait la marque dans un Anfield en fusion (1-0, 10e). Partie sur un rythme endiablé, la rencontre s'intensifiait encore avec l'égalisation de Ramsey qui profitait de la confusion née d'un choc aérien entre Giroud et Sakho pour permettre aux Gunners de recoller au score (1-1, 14e). Mais ce début de match était celui de Firminio. Le Brésilien qui n'avait marqué qu'un seul but en Premier League au coup d'envoi, s'offrait un doublé magistral avec une frappe enroulée aussi soudaine que précise (2-1, 19e).

Giroud martyrise Sakho et Touré

Mais la suite appartenait au buteur d'en face. Olivier Giroud, d'abord en renard des surfaces, prenait le meilleur sur Sakho à la réception d'un corner en devançant son compatriote pour couper victorieusement au premier poteau (2-2, 25e). Le buteur tricolore manquait ensuite d'un rien un 3e but tout fait mais il allait se rattraper par la suite... En attendant, dans ce duel à l'opposé des deux surfaces, Firminio était tout prêt de reprendre l'avantage mais, cette fois, la barre transversale s'opposait à l'attaquant des Reds.

En comparaison avec les 45 premières minutes, la seconde période était plus brouillonne mais elle allait être traversée par un éclair. Servi dos au but, Olivier Giroud, d'un magnifique contrôle orienté, mystifiait Kolo Touré avant d'enchaîner une frappe précise qui finissait dans le petit filet de Mignolet (2-3, 55e) ! Ce 13e but en championnat du Gunner aurait pu, aurait dû, permettre à Arsenal de se détacher en tête au classement mais les hommes de Wenger baissaient un tout petit peu de pied dans les dernières minutes. Une erreur fatale face à cette équipe de Liverpool qui, jamais, n'abandonne. A quelques secondes de la fin, Joe Allen surgissait dans la surface pour reprendre victorieusement une remise aérienne de Benteke (3-3, 90e).

Leicester s'accroche

Seule consolation pour les Londoniens, Manchester City, leur rival le plus sérieux (3e), s'est emmêlé les pieds chez lui (0-0) contre Everton (11e) et  compte toujours trois points de retard. Dominateurs, mais sans plus, les joueurs de Manuel Pellegrini, déjà battus par les Toffees il y a une semaine en coupe (2-1), ont réussi toutefois à museler Lukaku, le co-meilleur buteur de l'élite avec le Fox Vardy (15 buts). Les Citizens n'ont désormais gagné qu'une seule de leurs trois dernières  sorties et cela ne crédibilise pas leurs ambitions. Dans les retrouvailles également entre Leicester et Tottenham, les Foxes ont pris le dessus après le 2-2 frustrant ramené dimanche de White Hart Lane. Avec tous leurs cadres cette fois, les deux camps ont semblé moins inspirés mais un but de Huth (83e) a permis ce scenario.

Plus bas, Chelsea (14e) n'a pas convaincu non plus contre West Bromwich  (13e) en concédant le nul à domicile (2-2). Un peu mous, les Blues ont pourtant  mené deux fois avant d'être définitivement rejoint dans les arrêts de jeu. Le champion en titre, qui a même fini dans la nervosité, n'a donc toujours pas aligné deux victoires de rang cette saison...

Julien Lamotte