Evra Ferguson
Le défenseur de Manchester United, Patrice Evra et son ancien entraîneur Sir Alex Ferguson | AFP - PAUL ELLIS

Evra soutenu par Moyes et Ferguson

Publié le , modifié le

Attaqués de toutes parts après ses propos à Téléfoot dimanche, Patrice Evra peut aussi compter sur des soutiens de poids. Sir Alex Ferguson, l'ex-entraîneur de Manchester United, et David Moyes, l'entraîneur actuel, l'ont défendu évoquant "un grand professionnel" avec lequel ils n'ont jamais eu d'histoire.

Alors qu'il doit être reçu par Noël Le Graët et Didier Deschamps, Evra n'est pas seul. Le président de la FFF a déjà minimisé l'affaire rappelant qu'avant les barrages contre l'Ukraine, l'équipe de France aura besoin de tout le monde. Pas accablé par la FFF, Evra peut aussi compter sur ses soutiens outre-Manche. "Je n'ai jamais eu aucun problème du tout avec Patrice", a ainsi déclaré en marge de la parution de son autobiographie à Londres "Sir Alex". "C'était un  grand capitaine, un grand professionnel". Nommé capitaine par Ferguson, il n'a jamais eu à se plaindre de son défenseur comme Domenech qui l'avait nommé pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. L'épisode Anelka, la grève, tout cela poursuit Evra depuis maintenant 3 ans et c'est ce traitement qu'il a dénoncé d'une manière peu habile dimanche dernier. "Cet épisode lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud est malheureux",  poursuit Ferguson avant d'égratigner le sélectionneur des Bleus d'alors. "A l'époque, c'était le capitaine et il devait prendre sur lui-même pour représenter les joueurs auprès du sélectionneur. C'était quoi son nom déjà? Ah oui, Domenech. Si j'avais pu attraper Evra à ce moment-là, je lui aurais conseillé de ne pas faire ce qu'ils ont fait".

Moyes à la rescousse

Un peu plus tôt, son entraîneur actuel à Manchester était également venu au secours du joueur de 32 ans qui sera en fin de contrat en fin de saison et que, selon certains médias, MU, où il évolue depuis janvier 2006, ne souhaiterait pas prolonger. "C'est de l'interprétation, a ainsi déclaré David Moyes. J'ai entendu ça aujourd'hui et je n'en ai pas parlé avec Pat. Je ne sais pas ce que l'on pense  de Pat en France mais je sais qu'à Manchester on le tient en haute considération. C'est un excellent joueur, il est fantastique dans le vestiaire et je ne peux que dire du bien de lui". Si dans la France du football, Evra est depuis dimanche l'ennemi numéro 1, en Angleterre, le traitement est bien différent. Ce qui confirmerait ses propos tenus dimanche en toute fin d'interview : "Manchester rêve de me voir finir ma carrière là-bas".