Ashley Williams a offert la victoire à Everton sur corner
Ashley Williams a offert la victoire à Everton sur corner | PAUL ELLIS / AFP

Everton renverse Arsenal, Leicester déçoit encore

Publié le , modifié le

Invaincu depuis sa défaite lors de la 1ere journée face à Liverpool, Arsenal a concédé son deuxième revers de la saison sur la pelouse d'Everton (2-1) et manque l'occasion de revenir à hauteur de Chelsea en tête de la Premier League. Trois jours après sa grosse victoire face à Manchester City (4-2), Leicester est lui retombé dans ses travers en s'inclinant sur la pelouse de Bournemouth (1-0).

Fin de série pour Arsenal. Invaincus depuis 14 matches en Premier League et victorieux de leurs trois derniers matches en championnat, les hommes d’Arsène Wenger ont fini par craquer dans les dernières minutes sur la pelouse de Goodison Park face à un Everton renversant (2-1), concédant ainsi leur deuxième défaite de la saison.

L’homme en forme côté Gunners avait pourtant encore frappé. Aligné à la pointe de l’attaque au détriment d’Olivier Giroud (zéro titularisation pour le Français en Premier League cette saison), Alexis Sanchez a de nouveau brillé, débloquant le score en marquant sur un coup-franc dévié par Williams (20e). Douzième but de la saison pour le Chilien, qui rejoint Diego Costa en tête du classement des buteurs.

Un avantage que n’ont pas su conserver les Gunners, dans un match très ouvert où la décision aurait pu se faire d’un côté comme de l’autre. C’est Seamus Coleman qui a d’abord remis Everton dans le sens de la marche en étant à la réception d'un centre de Leigthon Baines (44e) avant qu’Ashley Williams ne reprenne de la tête un corner de Ross Barkley (86e) pour permettre à Everton d'empocher les 3 points et de s'emparer de la 7e place. Les hommes d'Arsène Wenger doivent eux maintenant regarder derrière car Liverpool, 3e, pourrait revenir à leur hauteur (34 points) en cas de victoire mercredi sur Middlesbrough. Surtout, Arsenal laisse le champ libre à Chelsea qui peut prendre six points d'avance en cas de victoire contre Sunderland.

200e râtée pour Ranieri

Pas sûr que Claudio Ranieri gardera un bon souvenir de ce 200e match sur un banc de Premier League (146 matches avec Chelsea, 54 avec Leicester). Capable du meilleur comme du pire depuis le début de la saison, le champion en titre l’a encore montré ce mardi sur la pelouse de Bournemouth. Alors qu’ils sortaient d’une démonstration face au City de Guardiola samedi dernier (victoire 4-2), les Foxes n’ont pas bonifié ce succès en s’inclinant sur la plus petite des marges (0-1), sur un but de Marc Pugh à la demi-heure de jeu (34e). Une défaite qui cloue Leicester dans le bas du classement (14e) avec quatre petits points d'avance sur la zone rouge. Bournemouth confirme lui sa bonne forme du moment et remonte provisoirement à la 8e place. 

Mathieu Aellen