Samuel Eto'o joie Chelsea 012014
Samuel Eto'o | AFP

Eto'o assomme Manchester Utd

Publié le , modifié le

Opposé à Manchester United dans le choc de la 22e journée de Premier League, Chelsea n'avait pas d'autre choix que de l'emporter pour rester au contact d'Arsenal et Manchester City. Habitué aux grands rendez-vous, Samuel Eto'o a fait basculer la rencontre en faveur des Blues en réalisant le coup du chapeau pour donner la victoire aux Blues (3-1). Frustrés, les Mancuniens ont même terminé le match à dix après l'expulsion de Vidic dans le temps additionnel.

Si Chelsea reste à deux longueurs d'Arsenal et une de City, c'est en grande partie grâce à son buteur camerounais. A 32 ans, celui qui a notamment porté les couleurs de l'Inter, du Barça, et du Real, a émerveillé les supporters de Stamford Bridge. L'homme aux 114 sélections avec les Lions Indomptables a littéralement mis le feu à la défense mancunienne en ouvrant le score dès la 18e minute sur une frappe croisée, déviée par Michael Carrick (1-0, 18e).

Chapeau Eto'o !

Et José Mourinho pouvait se féliciter d'avoir préféré Eto'o à Fernando Torres lorsque le Camerounais doublait la mise juste avant la pause en reprenant du droit un centre au millimètre de Gary Cahill (2-0, 45e). Non content d'avoir tout seul creusé l'écart face aux Red Devils, Eto'o enfonçait le clou et réalisait un joli coup du chapeau en profitant d'un ballon repoussé par De Gea (3-0, 49e). Déviant du bout du pied une frappe de Phil Jones, Javier Hernandez trompait Petr Cech, sauvant l'honneur des Mancuniens (78e). Le tacle de Nemanja Vidic sur Eden Hazard en toute fin de match n'avait en revanche rien d'honorifique, et le Serbe se voyait logiquement expulsé (90e+2).

Déjà quatre défaites pour MU en 2014

Les Londoniens restent ainsi invaincus devant leur public avec une dixième victoire et un nul à domicile. MU effectue en revanche une bien mauvaise opération avec cette quatrième défaite de l'année, et se retrouve à déjà 12 unités de son adversaire du jour, en septième position du classement de Premier League. Sir Alex Ferguson doit commencer à se demander si il a bien fait de prendre sa retraite…

Romain Bonte