Deschamps donne son avis sur l'altercation Mourinho-Wenger

Deschamps donne son avis sur l'altercation Mourinho-Wenger

Publié le , modifié le

Présent en conférence de presse lundi en marge des rencontres qui attendent l'équipe de France, le sélectionneur Didier Deschamps est revenu sur l'altercation entre José Mourinho et Arsène Wenger dimanche lors de Chelsea-Arsenal (2-0). "DD"a expliqué que cela pouvait arriver à n'importe qui dans ce genre de matches à enjeux.

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a admis que le type d'altercation qui a opposé José Mourinho et Arsène Wenger, les entraîneurs de Chelsea et d'Arsenal lors du derby londonien (2-0) dimanche, pouvait arriver "car on est parfois dans l'émotion". "Nous sommes tous des êtres humains, a argué Deschamps, lundi en conférence  de presse à Clairefontaine. Il peut arriver ce genre de situation car on vit l'évènement." "On essaie tous d'avoir le plus de maîtrise possible, mais ça arrive car on est dans l'instantané, l'émotion. Wenger est plutôt quelqu'un de calme qui  maîtrise ses émotions. C'est sans doute le contexte, l'émotion qui l'ont amené à réagir comme ça", a tenté d'expliquer DD.

Dimanche après-midi, les entraîneurs de Chelsea José Mourinho et d'Arsenal Arsène Wenger, dont les relations sont glaciales depuis plusieurs saisons, se sont accrochés physiquement, en marge de la victoire (2-0) des Blues sur les Gunners. L'incident a eu lieu à la 20e minute après un tacle violent de Gary Cahill sur Alexis Sanchez, seulement sanctionné d'un carton jaune.

Mécontent et estimant cette sanction trop légère, le Français s'est alors levé et a  quitté sa zone pour aller voir l'arbitre de touche avant de tomber sur le  Portugais, également sorti de sa zone. Après avoir échangé brièvement quelques mots face-à-face, Wenger a alors repoussé Mourinho du bras après que celui-ci lui ait dit "recule", et les officiels ont fini par tenir à distance les deux hommes qui ont finalement regagné leur banc et ne se sont pas serrés la main une heure plus tard, à l'issue de la rencontre.

francetv sport @francetvsport