Des sanctions rétroactives pour simulation en Premier League ?

Des sanctions rétroactives pour simulation en Premier League ?

Publié le , modifié le

Déjà mises en place en Ecosse, les suspensions rétroactives pour les joueurs coupables de simulations pourraient également être appliquées par la Fédération anglaise de football (FA), rapporte le très sérieux quotidien The Times. En Ecosse, un joueur coupable d'une simulation ayant eu une importante influence sur le cours d'un match peuvent être suspendus deux matches. Cette sanction peut être infligée après visionnage des ralentis, que la simulation ait été remarquée ou non par le corps arbitral durant le match.

"A première vue, c'est une bonne idée", rapporte le Times, citant une "source interne" qui a confirmé que des responsables de la FA étaient en discussion avec la Fédération écossaise de football (SFA) pour étudier le fonctionnement de ces suspensions. "La possibilité est examinée en ce moment, comme un outil pour pénaliser les simulations flagrantes", précise la source. Interrogé par le Times, le président de la SFA s'est montré satisfait de la mise en place de cette règle en Ecosse depuis 2011. "Cela aide le jeu, réduit le nombre de simulations qui sont frustrantes pour les joueurs et les fans", a-t-il déclaré.

francetv sport @francetvsport