José Mourinho et Morgan Schneiderlin
L'entraîneur de Manchester United, José Mourinho, s'adresse à Morgan Schneiderlin | AFP - Oli SCARFF

Coupe de la Ligue: Mourinho et Manchester United relèvent la tête grâce au derby de Manchester

Publié le , modifié le

Trois jours après la claqué reçue à Chelsea (4-0), Manchester United a retrouvé des couleurs en éliminant Manchester City (1-0) en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Contrairement au 10 septembre dernier, où les Citizens s'étaient imposés (2-1) ici en championnat, les Red Devils ont remporté une victoire précieuse, surtout pour José Mourinho, dont l'équipe peine à transformer sur le terrain les investissements du mercato. Pour la première fois de sa carrière sur le banc, Pep Guardiola enchaîne un 6e match sans victoire.

Une première période de faible niveau, mais un but de Juan Mata, dix minutes après la reprise, qui fait toute la différence. Après un mois sans victoire en championnat, à trois jours après avoir pris une claque lors de son retour à Stamford Bridge, José Mourinho peut souffler. Lui qui se plaignait de ne pas pouvoir faire un pas hors de son hôtel sans avoir une meute de paparazzi sur le dos, le Portugais a trouvé un rayon de lumière dans la nuit d'Old Trafford. Car vaincre le rival honni de Manchester City dans le deuxième derby de Manchester de la saison, fait du bien aux Red Devils. D'autant qu'il ne s'agit que de la troisième défaite de la saison, toutes compétitions confondues des Citizens.

Mais Pep Guardiola n'avait pas mis toutes ses forces vives dans la bataille. Kun Agüero, très en verve depuis le début de la saison, a patienté 70 minutes sur le banc avant d'entrer sur le terrain pour tenter de ramener les siens. Blessés, De Bruyne, Sagna et Zabaleta étaient absents. Malgré cinq matches consécutifs sans victoire, City n'avait pas tout fait pour passer ces 8e de finale. Et pour la première fois dans sa carrière d'entraîneur, Guardiola enchaîne un 6e match sans victoire. Un mauvais coup infligé par son "meilleur ennemi"... "Cela arrive que des entraîneurs ne gagnent pas. C'est la première fois. Avec un peu de chance, cela n'arrivera plus. Cela fait partie du métier. Des fois vous gagnez, des fois vous perdez", a réagi l'Espagnol.

Mais ce succès de United, sur une remise en retrait d'Ibrahimovic (dont le dernier but remonte au match contre City en championnat) pour Mata, n'offre pas non plus un chèque en blanc à José Mourinho. A 6 points des Citizens en Premier League, les Red Devils doivent encore beaucoup prouver sur le terrain. Mais pour redorer son blason et tenter de se mettre son public dans la poche, le Portugais s'était excusé en gestes pour le 4-0 reçu le week-end passé.

Boufal buteur

Dans les deux autres matches du soir, après la large victoire sur MU, Chelsea est tombé de haut à West Ham en s'inclinant (2-1), dans un match au cours duquel des bagarres ont eu lieu entre supporteurs. Qualification de Southampton, aux dépens de Sunderland (1-0), grâce au premier but de l'ancien Lillois Sofiane Boufal.

Les quarts de finale

Liverpool - Leeds
Manchester United - West Ham
Hull - Newcastle
Arsenal - Southampton