Arsène Wenger Arsenal
L'entraîneur des Gunners, Arsène Wenger, dépité sur son banc | AFP - IAN KINGTON

Coupe : Arsenal éliminé par Watford en quarts

Publié le , modifié le

Arsenal, qui visait un 3e titre d'affilée en Coupe d'Angleterre pour égayer sa fin de saison, s'est fait surprendre à domicile par Watford (2-1) dimanche en quart de finale.

Comme Chelsea, les Gunners, sonnés, ne seront pas au rendez-vous des demi-finales, laissant à Crystal Palace et Watford le soin de représenter Londres. Manchester United, qui doit maintenant affronter West Ham, le dernier club de la capitale, est prévenu... Le double tenant du titre, en course pour un triplé plus vu depuis 1886, a pourtant pris la rencontre par le bon bout mais il a tout juste renoué avec la victoire après cinq matches sans succès et il lui manque actuellement trop de confiance pour forcer une décision.

Le 3e de Premier League, à huit points de Leicester, a ainsi dominé la 1re période mais a encore singulièrement manqué de tranchant devant la surface adverse alors que Watford, défensif, jouait trop loin de sa paire Ighalo-Deeney. Les Hornets, qui n'avaient jamais battu Arsenal depuis l'avènement de la Premier League mais l'avait déjà éliminé à ce stade en 1987, ont profité dès la reprise des doutes adverses. Gabriel, passé tout près de l'exclusion en 1re période, s'est retenu devant Ighalo et le Nigérian a pu le contourner pour inscrire son 16e but cette saison (50).

Nouvelle saison blanche en vue pour les Gunners?

KO, les Gunners, qui avaient pourtant leur équipe-type du moment à l'exception des blessés Cech, Koscielny et Ramsey, ont rapidement encaissé un 2e but sur une splendide frappe puissante de Guedioura dans la lucarne (63) avant de réagir enfin par Welbeck, mais trop tardivement (88). Battu 2-0 à domicile en 8e de finale aller de la Ligue des champions, Arsenal devra veiller à ne pas imploser mercredi à Barcelone s'il veut entamer ensuite une opération reconquête en championnat qui ressemble à une mission impossible.

Après 15 qualifications d'affilée, l'équipe d'Arsène Wenger pouvait pourtant égaler le record de l'après-guerre qu'elle détient depuis 2004. Au lieu de quoi, et pour la 1re fois depuis 2002, elle concède une 3e défaite de rang chez elle, plombant comme souvent un printemps qui n'a pas encore commencé. Comme en 2007, Watford atteint lui les demi-finales. Les Hornets devraient suivre maintenant avec intérêt le match des Red Devils qui les avaient éliminés cette année-là.