Coronavirus : Chelsea va fournir 78 000 repas pour les travailleurs médicaux

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Stamford Bridge, le stade de Chelsea
Stamford Bridge, le stade de Chelsea | Nicolas Economou / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le club anglais de Chelsea a annoncé fournir gratuitement 78 000 repas aux personnels médicaux du service national de santé (NHS) et des associations caritatives.

Le club de Chelsea a indiqué jeudi qu'il allait fournir 78 000 repas gratuits au Service national de santé et aux organisations caritatives qui soutiennent les personnes âgées et vulnérables pendant la pandémie du nouveau coronavirus. Le don réalisé par l'équipe de Premier League aidera ainsi le personnel du service de santé public (NHS) de cinq hôpitaux, dont les journées de travail sont très longues.

"Nous sommes et avons toujours été engagés pour soutenir nos communautés, en particulier les plus vulnérables, et nous reconnaissons aujourd'hui que c'est plus important que jamais, a déclaré le président de Chelsea, l'Américain Bruce Buck, jeudi. Notre propriétaire, Roman Abramovich, nous a mis au défi de trouver des moyens de soutenir les personnes dans le besoin."

à voir aussi Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct

Old Trafford devient bleu en hommage aux soignants

Old Trafford, le stade de Manchester United, qui ressemble normalement à une mer rouge lorsqu'il est rempli de supporters des Red Devils, va lui être illuminé en bleu pour montrer son soutien au NHS pendant la pandémie. L'enceinte prendrait ainsi la couleur de son rival local, Manchester City, pour coïncider avec l'hommage hebdomadaire du public "applaudissez les soignants", jeudi à 21h00 française.

"Bien qu'Old Trafford ne soit pas normalement baigné de bleu, cela sera le cas pour reconnaître les efforts extraordinaires des travailleurs en première ligne qui luttent contre la pandémie de Covid-19", a déclaré le club mancunien dans un communiqué.

AFP