Samir Nasri (Manchester City)
Samir Nasri (Manchester City) fait le poing | ANDREW YATES / AFP

City fait la fête à son voisin

Publié le , modifié le

La première manche du bouillant derby mancunien est tombé dans l'escarcelle de Manchester City. Un beau succès 4-1 grâce à un Nasri décisif. Les Citizens occupent la 3e place de la Premier League derrière Arsenal et Tottenham. Côté Manchester United, la pression va s'accentuer sur les épaules du coach David Moyes.

Manuel Pelligrini ou David Moyes, les deux débutants avaient la pression pour leur premier derby mancunien. Un vrai test pour asseoir sa place dans cette ville ou le derby vaut presque autant qu'un titre. Le technicien argentin a été très vite rassuré par ses Citizens. Un gros quart d'heure de domination pour arriver jusqu'à ce joli numéro de Nasri à gauche. Il talonne pour Kolarov dont le centre trouve Agüero. Le ballon est un peu en arrière mais l'attaquant de City  marque acrobatiquement (1-0, 16e). Très en vue, Samir Nasri n'est pas loin du KO sur reprise de volée au dessus (20e). Les Citizens abandonnent le jeu à MU mais pour mieux les surprendre. Sur un corner détourné par Agüero. Yaya Touré surgit au 2e poteau et double la marque juste avant la pause (2-0, 45e + 1).

Nasri en forme

MU n'est pas encore remis de ce but que City en remet une couche. Le jeu a repris depuis une minute quand Nasri décale Kolarov. Sur son centre, Agüero a tout le temps de crucifier une nouvelle fois De Gea tant les défenseurs sont loin de lui (3-0, 46e). Facile. Très facile quatre minutes plus tard sur un contre rapide avec Nasri à la conclusion. Seul au 2e poteau, l'International français marque d'une reprise du plat du pied parfaite (4-0, 50e). Le match a tourné à la correction même si City a surtout frappé par son réalisme. En tout cas, c'est une après-midi cauchemardesque pour David Moyes. Wayne Rooney bien placé mais au dessus (55e) et Evra, d'une tête sur le poteau (80e), ont essayé de remettre MU sur les rails et sauver l'honneur des Red Devils. Le N.10 mancunien a fini par y arriver sur un coup franc en pleine lucarne (4-1, 87e).