John Terry (Chelsea)
John Terry (Chelsea) au contre | IAN KINGTON / AFP

Chelsea tient le choc à Tottenham

Publié le , modifié le

Malmené pendant une mi-temps, Chelsea a sauvé l'essentiel dans le derby face à Tottenham. Les Spurs peuvent nourrir des regrets après avoir ouvert le score par Sigurdsson (19e) et copieusement dominé les débats. Mais après la pause, les Bleus ont remis les pendules à l'heure grâce au but de Terry (65e).

Plus souvent ballottés que réellement confiants cette saison, les joueurs  de Mourinho ont cette fois livré un vrai bon match, même s'ils n'ont pas réussi  à le remporter. Au passage, le "Special One", qui semblait s'acharner contre le duo  espagnol Mata-Torres, a peut-être changé d'avis, car la révolte de son équipe  est venue lorsque le meneur de jeu, passeur décisif pour Terry sur coup-franc  (66), est entré en 2e période. L'ex-attaquant de Liverpool s'est, lui, montré bien combattif. Tellement,  même, qu'il a été exclu (80) à la fin du 1er duel entre Mourinho et son ancien  disciple Villas-Boas dont la poignée de main au coup d'envoi avait été fraîche. Il faut croire que, à l'image de l'orgueilleux Mourinho, son équipe, qui  avait déjà ramené un nul d'Old Trafford, apprécie les chocs. Au contraire, si, avec 13 points, Tottenham prend provisoirement seul la  1re place avant le match d'Arsenal, les Spurs, malgré un jeu souvent emballant,  semblent éprouver des difficultés contre leurs rivaux directs alors qu'ils  briguent une place sur le podium en fin de saison.

Battus par Arsenal lors de leur unique défaite, les coéquipiers de  l'excellent Eriksen ont ainsi parfaitement commencé, ont même logiquement  ouvert le score grâce au 3e but de Sigurdsson (19), mais ont raté le break par  Paulinho (45) avant de se déliter au fil des minutes sous la pression de  l'adversaire, encaissant alors leur 2e but cette saison. Sans quelques parades de Lloris, les Spurs auraient même pu déchanter plus  alors qu'ils attendent toujours une victoire depuis le 17 avril 2010 dans ce  derby londonien. Avant d'affronter le Steaua Bucarest mercredi en Ligue des Champions pour  confirmer son redressement, Chelsea a peut-être enfin trouvé son équipe. Avant  d'aller jeudi affronter l'Anzhi Makhatchkala, les Spurs ont eux quelques jours  pour méditer sur leurs limites entre-aperçues.

Xavier Richard @littletwitman