Eden Hazard chelsea deux doigts
Eden Hazard | Glyn KIRK / AFP

Chelsea se replace et plombe Leicester

Publié le , modifié le

Antonio Conte peut souffler... Son équipe de Chelsea a retrouvé de l'allant avec une victoire autoritaire (3-0) contre le champion en titre Leicester, grâce à ses attaquants Diego Costa et Eden Hazard, samedi à Stamford Bridge pour la 8e journée de Premier League. C'est le deuxième succès consécutif pour les Blues - après celui à Hull (2-0) - et ils peuvent enfin regarder avec gourmandise le haut du tableau avec leur cinquième place et leurs 16 points, comme Arsenal (3e) qui reçoit Swansea dans l'après-midi.

Ce regain de forme arrive au bon moment pour Chelsea, à huit jours de la venue de Manchester United et de son manager José Mourinho, une vieille connaissance de Stamford Bridge. Un bol d'air pour Antonio Conte, l'entraîneur italien de Chelsea contesté après la défaite à domicile contre Liverpool (2-1) et le naufrage à Arsenal (3-0). Deux importants bookmakers avaient même suspendu les paris sur son prochain licenciement tant les mises s'envolaient. La suite de la saison s'annonce plus compliquée pour Leicester, qui a bien du mal à tourner la page de son titre surprise de la saison passée. Les Foxes, qui retrouvaient leur ancien milieu, N'Golo Kanté, passé dans le camp d'en face, s'enfoncent dans la deuxième partie de tableau (13e, 8 pts).

Figés, comme tétanisés par la peur de revivre les deux scenarii cauchemardesques des deux précédents déplacements (deux défaites 4-1 à Liverpool FC et Manchester United), ils ont été étouffés pendant la quasi-totalité de la première période. Diego Costa a vite trouvé l'ouverture de près d'une volée du gauche opportuniste (7e). Quant à Eden Hazard, il a profité d'un contre favorable pour crocheter le gardien Schmeichel et marquer du plat du pied droit (33e). Leicester s'est montré plus entreprenant en seconde période, mais Chelsea est resté le plus menaçant en contre, ratant plusieurs occasions franches (58e, 73e, 78e) puis alourdissant la facture par Moses (3-0, 80e) à la conclusion d'un joli mouvement.

Les 22 acteurs portaient un brassard noir. Les joueurs de Leicester, dont le président est un milliardaire thaïlandais, rendaient ainsi hommage au roi de Thaïlande, décédé jeudi après 70 ans de règne. Ceux de Chelsea en l'honneur de la mère de leur coéquipier Willian, disparue des suites d'une tumeur au cerveau. Le match le plus attendu de l'après-midi va opposer le leader Manchester City, à la peine depuis deux matches, à un club d'Everton très en forme.

AFP