Eden Hazard a ouvert le score pour Chelsea sur la pelouse d'Aston Villa.
Eden Hazard en mode buteur | AFP

Chelsea, la belle affaire

Publié le , modifié le

Grâce à Hazard et Ivanovic, les Blues l’ont emporté sur la pelouse d’Aston Villa (1-2), pour le compte de la 24e journée de Premier League. L’équipe de José Mourinho en profite pour conforter sa première place : elle compte désormais sept points d’avance sur Manchester City, qui a dû batailler jusque dans le temps additionnel pour arracher le nul à domicile devant Hull City (1-1). Pas de vainqueur dans le derby de la Mersey entre Everton et Liverpool (0-0).

Il est trop tôt, beaucoup trop tôt, pour prétendre avec certitude que Chelsea sera champion d’Angleterre cette saison. Même si, à l’issue de la 24e journée, les Blues sont confortablement installés dans le fauteuil de leader. Ce fauteuil, ils l’ont assis un peu plus ce samedi. Car pendant que l’équipe de José Mourinho faisait le job sur le terrain d’Aston Villa (1-2), son dauphin, Manchester City, a calé à domicile devant Hull City (1-1).

Et encore, sans une égalisation de Milner dans le temps additionnel (90e+2), les Skyblues auraient concédé leur troisième revers de la saison à l’Etihad Stadium. Ils surfent tout de même sur une série de quatre matches sans succès. C’est un moindre mal, certes. Mais l’opération comptable, elle, est mauvaise : une semaine après avoir ramené un point de Stamford Bridge (1-1), le champion d’Angleterre en titre est à sept longueurs de Chelsea.

Hazard a des jambes de feu

Les Londoniens, eux, s’en sont remis à Eden Hazard pour ouvrir le score dès la 8e minute. Le Belge est en feu : il en est à quatre buts et autant de passes décisives sur ses neuf derniers matches de Premier League. Okore a ramené les Villans en tout début de seconde période (1-1, 48e). Avant qu’Ivanovic profite d’une erreur défensive pour sceller le premier succès de Mourinho à Villa Park. Juste derrière le duo de tête, Southampton s’est emparé de la troisième place en venant à bout de QPR (1-0). En attendant le déplacement de Manchester United à West Ham, dimanche (17h15).

En fin d’après-midi, le derby de la Mersey entre Everton et Liverpool a accouché d’un 0-0. Les Reds restent 7es, mais reviennent à trois longueurs d’Arsenal, battu par Tottenham (2-1).