Chelsea Hazard sur les genoux City
Eden Hazard (Chelsea) a mis Manchester City à genoux | Paul ELLIS / AFP

Chelsea frappe fort à City

Publié le , modifié le

Ce n'est plus une tendance. Chelsea à la tête de la Premier League, c'est parti pour durer. Ce n'est pas Manchester City qui va contredire cet avènement des Blues après le succès des Londoniens à l'Etihad Stadium 3-1 samedi en ouverture de la 14e journée de Premier League. Grâce à ce 8e succès consécutif, Chelsea prend le large au sommet du classement en attendant le déplacement de Liverpool à Bournemouth dimanche. Les hommes de Conte ont 34 points au compteur et disposent de quatre unité d'avance sur les Reds et les Citizens. City pourrait même glisser à la quatrième place en fin de journée si Arsenal (28 pts) s'impose à West Ham.

Pour les "Citizens", c'est la douche froide après deux victoires de suite en championnat. Et le match pourrait leur coûter cher, puisqu'ils ont récolté deux cartons rouges en fin de rencontre après une vilaine faute de Sergio Aguëro sur David Luiz. Comme contre Tottenham la semaine passée, Chelsea a été mené. Mais comme la semaine passée, les hommes d'Antonio Conte ont su trouver la faille, grâce à leur vitesse en contre-attaque et un exceptionnel Diego Costa. Pep Guardiola avait décidé d'imiter en partie Conte en passant à une défense à trois et en optant pour un 3-2-4-1 très offensif. Le dispositif a explosé en deuxième période face à l'Italien, "peut-être le meilleur (entraîneur) du monde en ce moment", selon le Catalan.

City avait trouvé la faille

Après un début de rencontre équilibré, City a trouvé la faille grâce à ... Gary Cahill. Le défenseur a renvoyé un centre de Navas dans ses propres buts, juste avant la pause, pour donner l'avantage aux "Citizens" (0-1, 45e). Mais si Guardiola et ses hommes avaient dominé les vingt minutes précédant la pause, Conte et les siens ont tout cassé après l'heure de jeu, après avoir échappé au 2-0, la reprise de De Bruyne trouvant la barre (57e). L'Italien avait choisi d'aligner Fabregas à l'Etihad Stadium, le seul changement dans le onze de départ par rapport aux sept précédentes victoires. L'ancien Barcelonais le lui a bien rendu en offrant un superbe ballon à Costa, qui contrôlait de la poitrine pour éviter Otamendi et tromper Bravo d'une frappe sèche à ras de terre (60e).

Bagarre générale

Guardiola avait dit se méfier des contre-attaques des Blues, et notamment de la vitesse des Pedro, Willian et Hazard. "Ils n'ont pas besoin de se créer de nombreuses occasions pour marquer. Ils sont tellement rapides", avait jugé le Catalan. Ils lui ont donné raison ! Onze minutes après l'égalisation, Willian, après un relais de Costa, concluait un contre supersonique en trompant Bravo d'une frappe croisée (71e). Puis Eden Hazard, sur une nouvelle contre-attaque, prenait lui aussi de vitesse la défense mancunienne, et ajustait Bravo avec sang-froid pour le 3-1 (90e). Frustré, Agüero séchait David Luiz dans le temps additionnel. Carton rouge et empoignade: Fernandinho balançait Fabregas dans les panneaux publicitaires. Deuxième carton rouge. Chelsea portait son compteur de victoires à huit, City finissait à neuf.

francetv sport @francetvsport