Oscar Moreno Chelsea Liverpool
Oscar (Chelsea) et Moreno (Liverpool) à la lutte | GLYN KIRK / AFP

Chelsea force le passage contre Liverpool

Publié le , modifié le

Après avoir concédé le match nul à Anfield Road (1-1), Chelsea est venu à bout de Liverpool au terme de la prolongation du match retour de la demi-finale de la Coupe de la Ligue (1-0). Un but du Serbe Ivanovic a permis aux hommes de Mourinho de venir à bout de Reds vaillants mais trop limités.

Le Chelsea de Mourinho était attendu au tournant. Piteusement éliminés de la Cup par une équipe de Division 3, et avant de jouer Manchester City en championnat, les Blues jouaient très gros à Stamford Bridge. Sans être brillants, ils ont su s'ouvrir la voie vers un titre qui leur tend les bras en Coupe de la Ligue face à Tottenham ou Sheffield United (D3), les deux équipes se rencontrant mercredi soir.

Comme attendu, le début de match était âpre et tendu. Avec un Kurt Zouma titulaire en défense, le défenseur français ayant été la cible de son entraîneur portugais après la défaite en Cup, les Londoniens peinaient à mettre les Reds en difficulté malgré quelques fantaisies d'Eden Hazard, très au dessus du lot techniquement. Mais les Londoniens se compliquaient beaucoup trop la tâche aux abords de la surface adverse alors que Liverpool, au jeu pourtant plus brouillon, parvenait à inquiéter Courtois par deux fois. Mais le portier belge se montrait encore une fois impressionnant d'abord en détournant d'une main ferme une frappe de Moreno (27e) puis en mettant le pied en opposition sur un tir de Coutinho qui s'étaient parfaitement ouvert le chemin du but (33e). 

La seconde période débutait mal pour les leader de Premier League qui perdaient Fabregas sur blessure après un contact avec son coéquipier Terry. Malgré ce coup dur, les Blues se remettaient enfin la tête à l'endroit en retrouvant enfin leur mordant. Dans la foulée d'un Hazard inspiré, ils faisaient le siège de la cage de Mignolet à l'image de ce slalom de l'ex-Lillois qui se concluait par un tir frôlant le montant droit (59e). Dans la foulée, Skrtel était tout proche de détourner une tentative de Diego Costa dans ses propres filets mais Mignolet prouvait que Courtois n'était pas le seul gardien belge de niveau mondial (62e).

Balotelli aggrave son cas 

La rentrée du tant décrié Mario Balotelli ne changeait pas la physionomie de cette fin de match, le club de la Mersey subissant les assauts des Londoniens qui continuaient à manquer de précision dans le dernier geste. Jose Mourinho, sur son banc, fulminait car la règle du but inscrit à l'extérieur ne rentrant pas en compte dans le temps réglementaire en Coupe de la Ligue, son équipe se voyait contrainte à la prolongation. Elle avait néanmoins le bon goût d'éviter quelques sueurs froides à son coach en ouvrant le score dès le début de l'"extra-time". Sur un coup-franc de Willian, Ivanovic profitait d'un marquage plus que lâche de la défense des Reds pour marquer d'un coup de tête à bout portant (1-0, 94e).

Henderson, pourtant, pouvait répliquer de la même manière mais sa reprise ne faisait que flirter avec la barre de Courtois (101e). Les hommes de Brendan Rodgers, en dépit d'une lassitude physique évidente, donnaient tout pour tenter d'arracher la séance de tirs au but mais en vain. A l'image d'un Balotelli encore pénible à vouloir faire la différence tout seul, les Reds laissaient leurs rivaux emprunter la voie royale vers un succès en Coupe de la Ligue. 

Julien Lamotte