Chelsea exclut à vie l'un de ses supporters pour racisme

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
"Blanc ou noir, nous sommes tous Bleus", une banderole déployée en 2015 à Stamford Bridge
"Blanc ou noir, nous sommes tous Bleus", une banderole déployée en 2015 à Stamford Bridge | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le club anglais de Chelsea a interdit à vie l'entrée de son stade de Stamford Bridge à l'un de ses supporters. Cette décision a été prise par les dirigeants de l'équipe londonienne à la suite d'insultes racistes et de comportement agressif de l'individu lors d'un match à domicile la saison dernière, a annoncé mardi le club de football anglais.

Le club de Premier League a également temporairement exclu cinq autres supporters pour des périodes allant de un à deux ans pour utilisation d'un langage abusif et des comportements menaçants et agressifs lors d'un match du 8 décembre 2018. Chelsea a déclaré avoir volontairement attendu pour prendre sa décision sur ces affaires afin de s'assurer de ne pas porter préjudice à l'enquête de police. Le service des poursuites de la Couronne (CPS) a récemment annoncé qu'il avait choisi de ne pas engager de poursuites pénales.

Une décision mûrement réfléchie

"Bien que le club respecte la décision du CPS, la question pour nous n'était pas de déterminer s'il y avait eu ou pas crime, mais de savoir s'il y avait eu infraction au règlement et aux conditions de vente", a expliqué Chelsea dans un communiqué. "Pour prendre sa décision, le club a pris en compte (...) toute une série d'éléments, y compris des preuves vidéo et des témoignages de deux experts en lecture orale, qui ont tous deux déclaré que des mots de nature raciste et abusive avaient été employés. En la matière, le comportement des six individus a dépassé la limite de l'acceptable", a conclu le club.

AFP