Chelsea
Pedro, auteur d'un doublé avec Chelsea, contre Aston Villa | AFP - OLI SCARFF

Chelsea enfonce Aston Villa

Publié le , modifié le

Chelsea n'a pas fait de détail contre Aston Villa en s'imposant 4-0 sur la pelouse des Villains. Les Blues ont retrouvé le chemin de la victoire après quatre matches de suite sans succès et poussent un peu plus l'ancienne équipe de Rémi Garde vers la relégation.

Le départ de Rémi Garde n'a rien changé à Aston Villa, les matches se suivent et se ressemblent. Cela fait désormais 380 minutes que les Villains n'ont pas trouvé le chemin des filets. Cette inefficacité offensive ce samedi après-midi a rimé avec d'énormes largesses défensives puisque les Blues se sont régalés en s'imposant 4-0. Le jeune Ruben Lofus-Cheek a ouvert le score (26e minute) avant qu'Alexandre Pato ne marque son premier but en Premier League (45+2). Le Brésilien a remplacé au bout de 20 minutes le Français Loïc Rémy, sorti pour des raisons musculaires. Puis l'Espagnol Pedro a parachevé le succès des Londoniens avec un doublé (49, 56e). 

Pato retrouve le chemin du but

Cette victoire de Chelsea est à placer sous le signe du retour. Retour de la victoire pour les Blues et retour aux affaires du Brésilien Pato. L'attaquant âgé de 26 ans, arrivé en prêt de Sao Paulo à Chelsea fin janvier, est entré en remplacement de Loïc Rémy (25e). Vingt minutes plus tard, il inscrivait sur pénalty son premier but sous ses nouvelles couleurs, après avoir été ceinturé par Aly Cissokho dans la surface de réparation. Un peu plus tôt, c'est Ruben Loftus-Cheek, également pour son premier but en Premier League, qui avait donné l'avantage à Chelsea sur un centre millimétré de Cesar Azpilicueta. Légèrement dévié par Joleon Lescott, le ballon trompait Bradley Guzan (26e). Du côté des Villans, Jordan Ayew pourra se reprocher d'avoir raté deux occasions de revenir au score, à la reprise chanceuse d'un mauvais dégagement de Baba Rahman (34e), puis sur une frappe mal ajustée (43e).

Aston Villa, la chute continue

D'autant que Chelsea enfonçait le clou à la reprise, par Pedro cette fois (46e), qui s'offrait même le luxe d'un doublé (59e). Et le cauchemar de se terminer pour Aston Villa par l'exclusion d'Alan Hutton, pour un second carton jaune en cinq minutes (85e). D'autres premières, plus ou moins réussies, étaient à signaler dans ce match. Ca passe pour le jeune défenseur international américain de Chelsea Matt Miazga (20 ans), recruté fin janvier chez les New York Red Bulls. Ce fut plus compliqué pour Eric Black, ex-adjoint de Rémi Garde nommé pour assurer l'intérim, qui a fait ses débuts sous les sifflets. Chelsea, avec ce succès, grimpe à la neuvième place en attendant la suite de cette 32e journée alors que Aston Villa, la relégation ne fait plus guère de doute - les Villains, derniers, ont 12 points de retard sur le premier non-relégable.