Campbell accuse la FA de racisme

Campbell accuse la FA de racisme

Publié le , modifié le

Sol Campbell affirme qu'il aurait été "capitaine de l'Angleterre pendant plus de dix ans" s'il avait "été blanc", peut-on lire dans une biographie dont le Sunday Times publie dimanche des extraits. Mais ses accusations n'ont que peu d'écho dans le football anglais, même parmi d'anciens internationaux noirs.

"Je suis persuadé que si j'avais été blanc, j'aurais été capitaine de l'Angleterre pendant plus de dix ans. C'est aussi simple que ça", a résumé l'ancien défenseur central d'Arsenal et Tottenham. "Je pense que la FA aurait préféré que je sois blanc. J'avais la crédibilité et l'expérience pour être capitaine en tant que joueur au coeur de  la défense et en tant que capitaine dans mon club", a revendiqué l'ex-footballeur aujourd'hui âgé de 39 ans. "La FA ne voulait pas que j'aie voix au chapitre. Owen a été un fantastique attaquant, mais il n'a jamais été un capitaine", a écrit l'homme aux 73 sélections, et qui a toutefois porté à trois reprises le fameux brassard lors de matches amicaux. "Je trouve cela gênant. J'ai posé la question plusieurs fois et je continue de penser que la réponse est la  même. C'est la couleur de ma peau", a conclu Campbell qui a terminé sa carrière en 2011 sous les couleurs de Newcastle.

Eriksson et Taylor catégoriques

L'ancien sélectionneur suédois de l'équipe d'Angleterre (2001-2006), Sven-Goran Eriksson, a répondu en indiquant qu'il n'aurait jamais choisi Campbell comme capitaine, car à l'époque, David Beckham était un choix incontestable. "A mon époque, aucune chance, commente Eriksson, qui a  souvent sélectionné Campbell  en équipe nationale. Comme vous savez, depuis mon  premier match jusqu'au dernier, j'ai eu David Beckham, et il n'y a jamais eu la moindre contestation à propos du capitanat dans l'équipe ou à la fédération". Un autre ancien sélectionneur de l'Angleterre (entre 1990 et 1993), Graham Taylor a lui aussi nié les écrits de Campbell. "Je n'ai jamais eu de pression pour me dire quel capitaine je devais nommer, eu égard à la couleur de sa peau", a-t-il dit. Taylor a d'ailleurs rappelé qu'il avait donné le brassard à Paul Ince (également joueur noir, ndlr)  lorsque Stuart Pearce avait été blessé.

Wright et Barnes sceptiques

D'anciens joueurs noirs ayant porté le maillot de l'équipe nationale d'Angleterre ne partagent pas exactement le point de vue de Campbell. Pour Ian Wright qui comptent 33 sélections entre 1991 et 1998, Campbell "avait les compétences pour être capitaine. Mais pour être capitaine pendant dix ans? Je  ne suis pas sûr, quand vous voyez quelques-uns des joueurs qu'on côtoyait à  l'époque", a-t-il expliqué à la BBC. Même son de cloche du côté de John Barnes, international anglais dans les années 70-80. "Je ne crois pas qu'il aurait été capitaine pendant dix ans, parce que si vous considérez qui étaient les capitaines de l'époque, Tony Adams et ensuite Alan Shearer..."

Romain Bonte