Gabriel Jesus a intégré le vestiaire de Manchester City après avoir remporté le championnat brésilien avec Palmeiras
Gabriel Jesus a intégré le vestiaire de Manchester City cet hiver après avoir remporté le championnat brésilien avec Palmeiras | AFP

Bundesliga, Premier League, Serie A et Liga : les gros coups du mercato étranger

Publié le , modifié le

Bien qu'encore en cours dans certains pays comme la Chine, la Russie ou la Suisse, la période hivernale des transferts est terminée dans les autres championnats d'Europe et les pays du Golfe. Si les clubs français ont été particulièrement actifs pendant l'intersaison, à l'image du Paris Saint-Germain, de Marseille ou de Lyon, le mercato étranger est resté relativement calme. Tour d’horizon des principales transactions en Angleterre, en Italie, en Espagne et en Allemagne.

L’Al​lemagne mise sur l’avenir

Les clubs allemands ont été particulièrement stratégiques en cherchant à attirer de jeunes joueurs prometteurs. C’est le cas de Dortmund qui s’est offert le suédois Alexander Isak, 17 ans seulement. Les Français Paul-Georges Ntep et Dayot Upamecano ont rejoint respectivement Wolfsburg et Leipzig. Le Bayern, qui a prêté son défenseur Holger Badstuber à Schalke, a annoncé le recrutement la saison prochaine des deux jeunes internationaux d’Hoffenheim, Niklas Süle et Sebastian Rudy. Finalement, près de 100 millions d'euros ont été dépensés par les clubs allemands à l'intersaison, un chiffre encore jamais atteint auparavant.

En Espagne, les transactions se sont faites rares et pour cause, le Real et l’Atlético Madrid ont été interdits de transferts hivernaux. Le FC Barcelone est également resté inactif. Seul Séville s’est illustré en recrutant tout d’abord le jeune défenseur français Clément Lenglet, qui évoluait à Nancy, le milieu de terrain argentin Walter Montoya et le buteur monténégrin Stevan Jovetic, déjà auteur de deux buts en trois matchs.

Gabriel Jesus à City

Le « Big Six » de Premier League a quant à lui davantage profité du mercato pour alléger ses effectifs. A l’image de Chelsea qui a vendu le milieu Oscar et John Obi Mikel en Chine ou encore Manchester United qui a laissé partir Morgan Schneiderlin à Everton et Memphis Depay à l’OL. West Ham n’a pas réinvesti les 30 millions encaissés pour la vente de Dimitri Payet alors que les équipes qui luttent pour le maintien n’ont pas rechigné à investir. Hull City a ainsi recruté six joueurs dont l’attaquant italien Andrea Ranocchia, Crystal Palace va accueillir Mamadou Sakho, finalement prêté par Liverpool jusqu’à la fin de la saison, enfin Swansea s’est offert les services de Jordan Ayew.

L’arrivée la plus remarquée en championnat anglais a eu lieu à Manchester City, qui s’est offert l’attaquant Gabriel Jesus, titulaire au sein de la Seleçao et champion du Brésil. Le transfert du joueur âgé d’à peine 19 ans, conclu pour environ 30 millions d’euros, remonte à l’été dernier mais le buteur a fini la saison avec son club de Palmeiras sous la forme d’un prêt.

La série A prôn​e les prêts

Enfin, les clubs italiens n’ont pas été très dépensiers, multipliant ainsi les demandes de prêts. L’Atalanta Bergame peut dorénavant compter sur Anthony Mounier, prêté par Bologne mais s’est résolu à accepter la signature d’un prêt avec option d’achat de sa pépite, le milieu de terrain Roberto Gagliardini qui a rejoint le vestiaire de l’Inter Milan.

Dans le même registre, Clément Grenier a été prêté à l’AS Roma par Lyon alors qu’Iturbe a signé au Torino. Pour finir, l’AC Milan s’est séparé de deux attaquants, Luiz Adriano et le Français M’Baye Niang pour s’en faire prêter deux autres : Lucas Ocampos et Gerard Deulofeu en provenance de Marseille et d’Everton.

Félix FATALOT

francetv sport @francetvsport