Arsenal stoppe l'hémorragie

Arsenal stoppe l'hémorragie

Publié le , modifié le

Arsenal, mené par Manchester City, a trouvé les ressources nécessaires pour égaliser et mettre fin à une série de lourdes défaites face à ses concurrents directs pour le titre (1-1). Les Gunners restent néanmoins distancés par les Citizens au classement (3 points et deux matchs en plus) alors que Chelsea, malgré sa défaite à Crystal Palace (1-0), reste leader. Mais Liverpool peut coiffer tout le monde au soir de cette 32e journée dimanche face à Tottenham.

A un point des Blues, piégés à Crystal Palace (1-0) par des Eagles déplumés  avant ce match héroïque (16es), Liverpool peut faire la bonne opération  dimanche contre Tottenham et prendre le contrôle des opérations. Celui-ci tendait les mains samedi aux Citizens, qui n'ont pu transformer  entièrement l'essai chez Arsenal en raison d'un petit temps faible d'un quart  d'heure qui a permis à Flamini d'égaliser, mettant ainsi fin à 651 minutes sans  but encaissé.

L'équipe de Pellegrini, 3e avec deux points de moins que le leader, s'est  pourtant procurée les occasions les plus franches et reste la mieux placée pour  faire le doublé Coupe de la Ligue-Championnat en raison de ses deux matches en  retard. Côté Gunners, ce 3e match sans victoire après la claque à Chelsea (6-0) et  le nul contre Swansea (2-2) ici-même sonne vraisemblablement le glas de leurs  espérances et il faudra reporter la frustration en demi-finale de Coupe  d'Angleterre contre Wigan. S'il a cette fois réussi à limiter la casse contre un rival, Arsène Wenger reste en effet 4e avec trois points de retard sur le podium après ce 9e points  pris seulement en huit matches. Au moins peut-il se réjouir d'avoir su contrarier la marche en avant de Citizens redevenus injouables à l'image de Silva, qui a ouvert le score. Si  leur série de cinq victoires en championnat s'arrête là, les Citizens sont  toujours invaincus lors de leurs dix derniers déplacements.

francetv sport @francetvsport