Santi Cazorla
Santi Cazorla, auteur d'un triplé avec Arsenal face à Reading, est plus que jamais le joueur clé des Gunners. | ADRIAN DENNIS / AFP

Arsenal se reprend face à Reading

Publié le , modifié le

A la peine en championnat, Arsenal a relevé la tête face à Reading (2-5) lors de la 17e journée de Premier League. Emmenés par un Cazorla des grands soirs, les Gunners se donnent de l'air avec cette victoire qui offre du répit à Arsène Wenger.

Podolski a ouvert la marque pour les "Gunners" à la 14e minute, avant que  l'Espagnol ne frappe à trois reprises, deux fois en deux minutes avant la mi-temps (32, 34), et une fois après la pause (60), faisant passer à sept son  total de la saison en Premier League. Les Londoniens se sont quand même fait une frayeur en encaissant deux buts  en cinq minutes par Le Fondre (66) et Kebe (71). Mais Walcott, qui faisait son  retour à la compétition après trois semaines d'absence, a mis Arsenal  définitivement à l'abri en marquant un cinquième but (80).

"L'objectif était de gagner de façon convaincante et c'est ce que nous avons  fait, s'est réjoui Arsène Wenger. A 4-0, nous avons eu une période de faiblesse puis à 4-2 c'est devenu incertain. Nous avons un peu perdu notre concentration et nous l'avons payé. Mais le cinquième but a tué le match. Il était important de donner la bonne  réponse (aux critiques) sur le terrain. Nous avons eu de la vitesse. Cela leur  a posé beaucoup de problèmes".

Ce succès est plus que bienvenu six jours après l'humiliante élimination  des "Gunners" en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-1, tirs au but)  par une équipe de quatrième division, Bradford. L'équipe d'Arsène Wenger se replace en cinquième position du classement, à  égalité de points avec Everton et West Bromwich, à seulement deux longueurs de  Tottenham, pour le moment en position de dernier qualifié pour la Ligue des  champions.

Même s'ils n'ont pas toujours été irréprochables derrière, les Londoniens  ont facilement maîtrisé leur sujet face à une opposition faible, notamment en  défense, la plus mauvaise d'Angleterre (36 buts encaissés). Les "Royals",  promus cette année en Premier League, n'ont gagné qu'un match en 17 journées et  accusent six points de retard sur le premier non relégable. Arsenal aura l'occasion de consolider sa position pendant les Fêtes grâce à  un programme abordable qui comprend des matches contre quatre équipes de la  seconde moitié du classement, Wigan (18e) samedi, West Ham (11e) le 26 décembre  et Newcastle (15e) le 29, puis Southampton (17e) le 1er janvier.