Aaron Ramsey Arsenal
Aaron Ramsey (Arsenal) réduit le score face à Everton | LINDSEY PARNABY / AFP

Arsenal revient de loin

Publié le , modifié le

Longtemps mené par Everton lors de la 2e journée de la Premier League, Arsenal est parvenu à égaliser en toute fin de match grâce à des buts de Ramsey et Giroud (2-2). Les Gunners, s'ils reviennent de loin, ont tout de même perdu deux points sur Chelsea, vainqueur un peu plus tôt de Leicester (2-0) et leader provisoire du championnat.

Entre le barrage aller et retour de Ligue des champions, Arsenal avait lui  un programme plus indigeste que son rival qui a rencontré deux promus mais ses  45 premières minutes montrent que l'équipe peut encore se liquéfier  incroyablement vite en dépit du retour des ambitions sportives... Arsenal était  mené 2-0 à la 45e et n'est revenu au contact qu'en dans les 20 dernières  minutes. Mais, le groupe des Gunners est peut-être plus dense que l'an passé et sa  force mentale n'est peut être pas  à minimiser.Le vainqueur de la Coupe d'Angleterre et du Community Shield  restait sur six victoires d'affilée en championnat et n'a plus été battu depuis  son précédent déplacement à Everton en avril (3-0).

Les promesses d'Everton

Concilier harmonieusement jeu de passes et efficacité reste donc une  question ouverte à quatre jours de jouer sa survie européenne contre Besiktas  qui l'a tenu en échec 0-0 à Istanbul. Wenger pourra toujours prétexter que le second but avant la mi-temps est  hors-jeu, ce qui est légèrement vrai, il reste que son choix de titulariser  Mertesacker et Özil n'a pas été des plus pertinents pour le grand retour des  champions du monde. Hors de forme, le meneur a été aussi inutile que l'attaquant chilien tandis  que le défenseur, préféré à Koscielny, a pris l'eau avec son compère Chambers. L'ouverture du score est venue dès la 19e minute d'une erreur collective de  défense sanctionnée par Coleman. S'il assure ses fins de matches, Everton (10e) pourrait bien encore être  l'un des épouvantails de la saison. 

En attendant, Swansea s'accroche à sa hauteur puisque les Swans ont  confirmé leur bel exploit à Old Trafford au détriment de Burnley (1-0), déjà  20e. Piégé en ouverture (1-0) par Tottenham, qui reçoit QPR dimanche, West Ham a  parfaitement redressé la barre chez Crystal Palace (3-1). Battus il y a une semaine, les deux outsiders Southampton et Newcastle,  bien remodelés à l'intersaison se retrouvent eux avec un seul point après leurs  matches respectifs (0-0) contre WBA et Aston Villa. Les Magpies, qui ont dominé  mais aussi fini à dix, attendent même encore d'inscrire leur 1er but.

AFP