Arsenal répond à Monaco en s'imposant (3-0) contre West Ham

Arsenal répond à Monaco en s'imposant (3-0) contre West Ham

Publié le , modifié le

Au lendemain de la victoire de Monaco sur Bastia (3-0), Arsenal a réalisé la même performance lors de la 29e journée de Premier League. C'est West Ham qui a payé les pots cassés en s'inclinant (3-0), avec un but de Giroud, un de Ramsey et un de Flamini. A trois jours de se retrouver en 8e de finale retour de la Ligue des Champions, Monégasques et Gunners voient la vie en rose, mais les premiers ont toujours deux buts d'avance avant les retrouvailles.

Monaco ne brille pas toujours offensivement. A l'Emirates Stadium, c'était pourtant le cas lors du match aller, remporté (3-1). Quatre jours avant de retrouver les Gunners, les Monégasques s'étaient rappelés à leur bon souvenir en mettant trois buts à Bastia (3-0), vendredi soir. Le message était clair. Et il a été bien reçu par les joueurs d'Arsène Wenger, qui ont répondu de la même manière ce samedi. A domicile, face à West Ham, Arsenal a remporté une large victoire (3-0). Un but de Giroud dans le temps additionnel de la première période (45+1), et deux buts en toute fin de match par Ramsey (81e) puis Flamini (84e). Sur le plan comptable, l'égalité est donc totale entre les deux futurs adversaires. Mais elle masque quelques différences.

La première, c'est bien évidemment les deux buts d'écart qui les séparent avant le match retour. Mais il n'y a pas que ça. Un peu comme lors du match aller de Ligue des Champions, les Gunners ont brillé par leur manque de réalisme. Ils ont dominé les Hammers, mais ont attendu l'extrême limite de la première période pour faire enfin trembler les filets adverses. Olivier Giroud s'est chargé de délivrer les siens, à la conclusion d'un jeu en triangle avec Ozil et Ramsey avec une frappe puissante dans la lucarne opposée (45+1). Ramsey-Giroud, c'est aussi le ticket gagnant du deuxième but avec un une-deux entre les deux joueurs fini par une frappe du gauche du N.16 (81e). Totalement dépassé en fin de match, West ham encaissait un troisième but sur un centre de Cazorla poussé au fond des filets par Flamini (84e).

Mais Arsène Wenger le sait, malgré l'énorme performance de Giroud, malgré une quatrième victoire consécutive, son équipe devra faire beaucoup plus à Louis II mardi soir. Car l'ASM dispose d'une défense bien plus imperméable que celle des Hammers, et l'obligation de marquer au moins trois buts exposera forcément son arrière garde aux contres monégasques. Et dans ce registre, Anthony Martial, auteur d'un doublé vendredi soir, est un poison.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze