Arsenal remonte sur le trône

Arsenal remonte sur le trône

Publié le , modifié le

Moins de vingt-quatre heures après en avoir été délogé par Manchester City, Arsenal s'est réinstallé sur le trône de la Premier League après sa victoire à Aston Villa (2-1) lundi dans le dernier match de la 21e journée. Un succès logique pour les Gunners qui ont globalement dominé les débats, même s'ils se sont faits peur jusqu'à la derniere minute.

Tout ne fut sans doute pas parfait pour Arsenal, mais son organisation et ses montées de balles rapides, ont posé des problèmes à Aston Villa, qui n'a pu a opposé une défense solide pendant une grosse demie-heure.  Les Gunners ont ensuite trouvé la faille à deux reprises en moins de  cinq minutes. D'abord par Wilshere, lancé côté gauche par  Özil et dont le tir trompait le gardien Gusan, puis par Giroud, servi par ce même Wilshere, qui prenait le meilleur sur deux joueurs d'Aston Villa pour ajuster une nouvelle fois Gusan et signer son 9e but de la saison en Championnat (2-0, 35e). Le break était fait. Aston Villa était assommé. et ne se montrait guère dangereux. Seul Benteke se mettait parfois en position, mais sans inquiéter Arsenal.

Ce fut pourtant lui, Benteke, qui réveillait le stade en trompant Szczesny de la tête, à la conclusion d'un centre de Lawton, après une erreur d'appréciation de Cazorla (1-2, 76e). Ce but relançait le suspense sans toutefois déstabiliser Arsenal sur de son fait, quadrillant bien le terrain, et ne perdant que très peu de ballons au milieu. Malgré tout, les autres occasions des hommes de Wenger ne concrétisaient pas leur domination, et ils étaient même tout près de se faire cueillir sur une nouvelle reprise de Benteke, encore une fois servi par Laton .Mais Szczesny s'interposait. Finalement, Arsenal conservait son avantage logique sur l'ensemble de la rencontre et reprenait une première place sérieusement convoité dans un championnat où trois équipes (avec City et Chelsea) se tiennent dans un mouchoir.

Le classement de Premier League
Les résultats de la 21e journée

Christian Grégoire