Mesut Özil
Mesut Özil | ADRIAN DENNIS / AFP

Arsenal piétine, Liverpool cartonne

Publié le , modifié le

Arsenal a laissé passer l'occasion de prendre un peu d'air sur ses poursuivants en concédant le nul à Southampton (2-2) mardi lors de la 23e journée du championnat d'Angleterre. Liverpool a confirmé son embellie en 2014 en l'emportant largement devant Everton (4-0). Pour la première de Juan Mata, qui n'a pas marqué, Manchester United a signé un succès précieux (2-0) devant la lanterne rouge Cardiff.

Les Gunners ne prennent qu'un point

Arsenal restait sur cinq victoires consécutives en Premier League et son déplacement à Southampton semblait à sa portée. Les hommes de Wenger pouvaient conforter leur position de leader, alors que leurs principaux rivaux Manchester City et Chelsea, ne joueront que mercredi. Mais les Gunners se sont faits surprendre par Fonte à la 21e minute, et ont couru derrière le score. Ils sont revenus dès le début de la deuxième période, d'abord par Giroud (48e) pour égaliser, puis par Cazorla quatre minutes plus tard pour prendre l'avantage. Avantage de courte durée pour les Londoniens, qui pensaient avoir fait le break, mais qui, quasiment sur l'action suivante, se faisait une nouvelle fois surprendre par Lallana (54e). Le match s'est ensuite équilibré allant d'un but à l'autre. Arsenal a souffert en fin de match après le carton rouge infligé à Flamini pour une faute sur Schneiderlin, mais est parvenu à conserver ce point du nul. Arsenal aurait pourtant pu espérer mieux. Il pourrait bien perdre sa place de leader mercredi si Manchester City gagne à Tottenham.

Les Reds enchaînent

Décroché dans la course au podium depuis fin décembre, Liverpool (4e) devait absolument réussir quelque chose contre Everton qui n'était qu'à un seul point derrière, dans un match à enjeu pour les places européennes. Les Reds n'ont pas raté leur sortie en s'imposant 4-0 face à la deuxième défense du championnat. Tout a été réglé en première mi-temps avec un but de Gerrard et un doublé de Sturridge, avec notamment un lob superbe. Luis Suarez a corsé l'addition, et Liverpool aurait même pu rendre la rendre encore plus salée si Sturridge n'avait pas expédié un pénalty au-dessus. Face à une équipe d'Everton qui n'avait perdu que deux fois depuis le début de la saison, Liverpool s'est rassuré par cette victoire dans le derby de la Merseyside, dans sa capacité à peut-être pouvoir revenir jouer les trouble- fête dans les prochains mois.  

A Manchester, la curiosité résidait dans le premier match de Mata. L'Espagnol a été titularisé d'entrée et est sorti à la 84e minute. Dans le contexte actuel, et dans une saison pour l'instant plutôt ratée, le succès devant Cardiff  2-0 ((buts de Van Persie d'Ashley Young), est pour l'heure essentiel. Swansea a battu Fulham (2-0), Crystal Palace l'a emporté devant Hull (1-0) et Newcastle a été tenu en échec à Norwich (0-0) dans un match rugueux où le Français Loïc Rémy a écopé d'un carton rouge.     

Christian Grégoire