Arsenal-Liverpool : Arsenal met la pression sur Manchester City (4-1)

Arsenal-Liverpool : Arsenal met la pression sur Manchester City (4-1)

Publié le , modifié le

Arsenal a frappé fort en ouverture de la 31e journée de Premier League. Les hommes d'Arsène Wenger ont étrillé Liverpool 4-1, un succès qui s'est dessiné juste avant la pause. En huit minutes, Bellerin, Ozil puis Sanchez ont coulé des Reds qui n'ont pu réduire le score par l'intermédiaire de Henderson. Giroud a alourdi le score en fin de rencontre.

A l'Emirates Stadium, Liverpool avait l'occasion de revenir sur son hôte du jour Arsenal, mais les Gunners n'ont eu aucune pitié pour les hommes de Brendan Rodgers. Les Londoniens ont signé un 7e succès d'affilée en Premier League face aux Reds (4-1) et prennent provisoirement la deuxième place du classement à Manchester City, qui jouera lundi face à Crystal Palace. Ils reviennent même à quatre longueurs de Chelsea (63 points contre 67) en attendant la rencontre des Blues contre Stoke. Face à Liverpool, les Gunners ont plié l'affaire en huit minutes chrono. De la 37e à la 45e, Arsenal a inscrit 3 buts par Hector Bellerin, Mezut Ozil (40e) puis Alexis Sanchez (45e). Ils ont ensuite géré jusqu'à la réduction du score sur penalty de Jordan Henderson (76e). Liverpool n'a pas espéré longtemps faire son retard puisque Emre Can a été expulsé à la 84e avant qu'Olivier Giroud ne clôt le feu d'artifice avec son 14e but en championnat.

La belle série de Giroud

A l'image de son attaquant tricolore, Arsenal tient un rythme d'enfer. Les Gunners n'ont plus perdu depuis le 7 février et un revers contre Tottenham. Avant ce déplacement à l'Emirates, Liverpool restait sur 5 victoires et un nul à l'extérieur. Le retour sur terre pour les Reds est terrible. Ils auront tenu une demi-heure avant que les Gunners appuient sur l'accélérateur. Par l'Espagnol Bellerin d'abord puis par leurs deux recrues star des étés précédents : Mezut Ozil sur coup-franc et Alexis Sanchez après un enchaînement crochet-frappe tendue juste avant le retour aux vestiaires. Le dernier quart d'heure a remis le feu à une rencontre tranquillement gérée par Arsenal. Bellerin a provoqué un penalty transformé par Henderson (76e), Emre Can s'est fait expulser (84e) et Olivier Giroud a mis fin au supplice de Liverpool par une superbe frappe enroulée du gauche (91e). L'attaquant français poursuit sa belle série avec au moins un but inscrit lors des six dernières journées. Grâce à lui, les Gunners peuvent encore rêver au titre.

Benoit Jourdain @BenJourd1