Danny Welbeck
Danny Welbeck a sauvé les Gunners dans le temps additionnel | GLYN KIRK / AFP

Arsenal-Leicester: Welbeck libère les Gunners au bout du suspense

Publié le , modifié le

Réduit à dix contre onze pendant plus d'une demi-heure, Leicester a longtemps cru pouvoir résister au retour d'Arsenal, ce dimanche à l'Emirates Stadium. Mais Danny Welbeck, qui n'avait plus joué depuis plus de neuf mois, a surgi à la dernière minute du temps additionnel (90e+4) pour libérer les Gunners (2-1). Les hommes d'Arsène Wenger reviennent à deux longueurs de l'étonnant leader de Premier League.

Le choc au sommet de la Premier League a tenu toutes ses promesses. Il y a eu des buts, de l'intensité, des polémiques, une expulsion, et un but dans les dernières secondes de jeu - un scénario qui a finalement souri à Arsenal. Les Gunners avaient pourtant bien mal entamé cette rencontre : incapables de se montrer menaçants devant les but de Schmeichel, gênés par l'énergie de N'Golo Kanté, encore exceptionnel dans l'entre-jeu de Leicester, ils concédaient un penalty litigieux juste avant de rentrer aux vestiaires. Jamie Vardy n'en demandait pas tant : le buteur anglais prenait Petr Cech à contre-pied (sa 19e réalisation de la saison), punissant une équipe d'Arsenal trop peu menaçante pendant 45 minutes (0-1). 

Les deux remplaçants d'Arsenal ont marqué

Il fallait que Danny Simpson soit exclu à la 54e minute (le premier rouge de Leicester de la saison!) pour que les Gunners retrouvent des couleurs et prennent d'assaut les buts du leader du Championnat. La domination devenait sans partage (73% de possession) et se concrétisait à 20 minutes de la fin, grâce à Theo Walcott entré dix minutes plus tôt. D'une frappe croisée dans la surface (1-1), le milieu donnait raison aux choix tactiques d'Arsène Wenger. Et que dire de Dany Welbeck!

Absent des pelouses anglaises depuis avril 2015, le numéro 23 d'Arsenal faisait son grand retour à la 83e minute... et libérait son équipe 10 minutes plus tard (2-1)! En déviant un ultime coup-franc à la 4e minute des arrêts de jeu, il inscrivait le 100e but de l'histoire du club dans le temps additionnel, et permettait surtout aux siens de revenir à deux petits points de Leicester au classement. Après un coup de moins bien en janvier, les Londoniens enchaînent ainsi une 2e victoire d'affilée en février en infligeant au leader sa 3e défaite cette saison. Déjà humiliée chez elle à l'aller (5-2), l'équipe des Midlands, toujours en tête du Championnat, n'a plus battu Arsenal depuis 19 matches désormais. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer