Le bonheur du Gunner Theo Walcott
L'attaquant des Gunners, Theo Walcott, célèbre son but aux dépens de Chelsea | AFP - IKIMAGES - Ian Kington

Arsenal fait exploser Chelsea en moins de trois minutes

Publié le , modifié le

Cela faisait cinq ans qu'Arsenal n'avait plus marqué au moins deux buts contre Chelsea. Dans leur antre de l'Emirates Stadium, les Gunners ont réparé ce fait, et se sont imposés (3-0), avec un but d'Alexis Sanchez dès la 11e minute, et 2'21" après, Walcott qui doublait la mise. Juste avant la pause, le troisième but d'Ozil a mis fin à tout suspense. Les hommes d'Arsène Wenger sont désormais en 3e position, à égalité avec Everton et Liverpool.

Sale soirée pour Antonio Conte et pour Diego Costa. Pour son deuxième match "de prestige" de la saison, le nouvel entraîneur de Chelsea a concédé sa deuxième défaite. Après Liverpool, qui plus est à Stamford Bridge, il a vu son équipe s'incliner cette fois à l'Emirates Stadium. La victoire dans la semaine contre le champion en titre, Leicester, en Coupe de la Ligue (4-2), n'a donc été qu'un feu de paille pour les Blues. En deux minutes et vingt-et-une secondes, Arsenal a inscrit deux buts. Et avant même la mi-temps, il y en avait un troisième, rendant tout suspense inexistant. Et avec les buts de Walcott (le deuxième, de Sanchez (le premier), le buteur brésilo-espagnol voit revenir les deux hommes sur ses talons au classement des meilleurs buteurs. L'Anglais en compte deux de moins que lui (3), et le Chilien est à une longueur de lui (4 buts). Et comme Kun Agüero a inscrit un doublé un peu plus tôt, l'Argentin est revenu à la hauteur de Diego Costa, avec cinq réalisations, comme le joueur de West Ham Antonio. 

Les Blues lâchent

Le défenseur Cahill, à nouveau trop dilettante, se faisait encore (comme contre Swansea) voler le ballon par Alexis Sanchez. Le Chilien filait au but et remportait son duel avec Courtois d'une balle piquée (11e). Le deuxième but a ramené Arsenal quelques années en arrière avec un superbe enchaînement de passes digne de l'époque des Robert Pirès et Thierry Henry. Là, c'est Iwobi qui lançait Bellerin. L'Espagnol offrait ensuite sur un plateau le 2-0 à Walcott (14e).

Plus inquiétant encore pour Antonio Conte: ses Blues, comme assommés par ces deux buts en trois minutes, ont ensuite lâché. A l'image de Ngolo Kanté, complètement passif sur le troisième but des Gunners. Le milieu français laissait Ozil s'échapper depuis sa moitié de terrain. L'Allemand trouvait Sanchez en relais, et les deux hommes se jouaient de toute la défense de Chelsea. Le Chilien finissait par centrer pour Ozil qui reprenait de volée (40e). Rebond, poteau rentrant, humiliation.