Les Gunners
Le bonheur des Gunners Cazorla et Giroud | AFP - ADRIAN DENNIS

Arsenal et City vainqueurs à domicile

Publié le , modifié le

Les deux premiers de Premier League demeurent séparés par un point à l'issue de la 22e journée. A domicile, les deux équipes se sont imposées, les Gunners contre Fulham (2-0) avec un dobulé de Cazorla, et les Citizens contre Cardiff (4-2). Du coup, Chelsea se trouve sous pression, avant de recevoir dimanche Manchester United, pour rester dans le rythme de ses rivaux. Mené 2-0 par Aston Villa, Liverpool est parvenu à égaliser mais risque de décrocher un peu plus.

Quand ce n'est pas Giroud (9 buts) ou Ramsey (8), Arsenal a pu compter sur Cazorla pour trouver le chemin des filets. Il est vrai que sur le premier but de l'Espagnol, les deux autres s'étaient unis pour le mettre sur orbite dans un jeu en triangle parfait d'efficacité (57e). Et cinq minutes après, sur un ballon mal renvoyé par la défense de Fulham, l'Ibère adressait une deuxième frappe dans le petit filet gauche du but (62e) pour le doublé et offrir à Arsenal une fin de match plus confortable.

Mais le confort n'est pas encore d'actualité au classement. Un seul petit point sépare le leader avec son dauphin. Car dans le même temps, Manchester City n'a pas faibli pour, à domicile, dompter Cardiff (4-2). La meilleure attaque d'Europe a poursuivi sa moisson, sans qu'Alvaro Negredo (21 buts), ne trouve le chemin des filets. Mais Dzeko (14e, Navas (33e), Yaya Touré (76e) et Agüero (79e), de retour de blessure, ne fassent le travail. Toutes compétitions confondues, les Citizens ont inscrit 103 buts en 34 matches cette saison. Une véritable machine de guerre.

Les Magpies déroulent, les Reds coincent

A Newcastle, les Français ont brillé en se rendent sur le terrain de West ham. Un doublé de Cabaye (16e, 90e+5) et un but de Rémy (son 11e de la saison), ont permis aux Magpies de s'imposer (3-1) chez les Hammers.

Après 36 minutes de jeu, les Reds étaient quant à eux menés 2-0 par Aston Villa. Weimann (25e) et, Benteke (36e) avaient en effet permis aux Villains de prendre l'ascendant sur Liverpool. Juste avant la pause, Sturridge a réduit l'écart pour relancer les joueurs locaux, et c'est finalement l'irremplaçable Gerrard qui a égalisé sur pénalty à la 53e. Liverpool se retrouve quatrième, mais à huit longueurs d'Arsenal, le leader.