Olivier Giroud, Arsenal
L'attaquant français d'Arsenal Olivier Giroud | IAN MACNICOL / AFP

Arsenal décimé par les blessures

Publié le , modifié le

A l'aube de la 20e journée de Premier League, Arsenal, leader du classement, doit faire face à des blessures en cascade. A Ramsey et Özil, deux joueurs clé des Gunners depuis le début de saison, se sont ajoutés Giroud, Gibbs, Monreal et Vermaelen sur la liste des absents. Sans compter les défections possibles de Rosicky, Wilshere et Walcott. Le Boxing Day a coûté cher aux hommes d'Arsène Wenger.

"On est plus là ce matin pour voir qui peut jouer demain..." Arsène Wenger n'avait pas la mine des bons jours à Colney, centre d'entraînement d'Arsenal, ce mardi. S'il a vu ses Gunners récupérer leur trône en Premier League grâce à un succès aussi étriqué qu'important à Newcastle (0-1), le manager alsacien a perdu gros à St James Park. Buteur, Olivier Giroud a livré un rude combat avec Williamson, d'où une blessure à la cheville. Chez les Toon, l'arrière gauche Kieran Gibbs s'est également fait mal. A l'infirmerie, ces deux joueurs titulaires indiscutables depuis le début de saison rejoignent deux autres cadors de l'effectif londonien: Aaron Ramsey et Mesut Özil. "Ramsey en a pour trois semaines et Özil a vu un spécialiste la nuit dernière mais je n'ai pas encore les résultats", a indiqué Wenger. D'autant plus inquiétant à la veille de recevoir Cardiff à l'Emirates Stadium que Monreal, Vermaelen, Wilshere, Walcott et Rosicky, remplaçants potentiels, pourraient eux aussi passer leur tour.

Etre au top début février

Entre une déroute sur la pelouse de Manchester City (6-3), ces blessures à répétition et une place de leader finalement retrouvée, Arsenal a vécu une période de fêtes contrastée. Dans leur malheur, les Canonniers pourront se satisfaire d'un calendrier clément en janvier. Après Cardiff et un 3e tour de Cup face à Tottenham samedi, les 8e de finaliste de Ligue des champions auront neuf jours de coupure. Une mini-trêve bienvenue pour recharger les batteries d'un effectif essouflé. Ensuite, le club 13 fois champion d'Angleterre affrontera Aston Villa, Fulham, Southampton puis Crystal Palace en Championnat. De quoi laisser le temps aux blessés de revenir en forme avant un mois de février de tous les dangers. Avant de retrouver le Bayer Leverkusen en C1 le 19, la formation du Nord de la capitale anglaise aura joué gros contre Liverpool (le 8) et Manchester United (le 12) sur la scène nationale. A Wenger de bien gérer ses soldats pour ne pas les perdre avant ces échéances décisives. Sans oublier de rester dans les cimes de Premier League en attendant.

Jerome Carrere