Arsenal met fin à la bonne série de Crystal Palace

Arsenal met fin à la bonne série de Crystal Palace

Publié le , modifié le

Arsenal se déplaçait ce jeudi soir chez Crystal Palace pour le compte de la 20ème journée de Premier League. Les hommes d'Arsène Wenger avait l'occasion de recoller à Tottenham, cinquième, et ainsi creuser un écart de 4 points sur Burnley, septième. La tâche s'annonçait compliquée face à une équipe invaincue sur les 8 dernières rencontres. Mais les Gunners sont allés chercher la victoire (3-2), sans faire preuve de suffisance, notamment grâce à un Alexis Sanchez auteur d'un doublé en deuxième période.

La première mi-temps a été bien maîtrisée par les Gunners, qui ont confisqué le ballon et contraint leurs adversaires à défendre très bas. Les hommes de Roy Hodgson ont défendu avec deux lignes de 4 très rapprochées et attendu de jouer en contre en comptant sur la vivacité de Wilfried Zaha.

Arsenal attaquait et construisait avec 7 joueurs (Kolasinac et Bellerin inclus). Les coéquipiers d'Alexandre Lacazette ont ainsi contourné et fatigué le bloc adverse. Et c'est justement sur une frappe repoussée du Français que les Gunners ont ouvert la marque à la 24ème minute grâce à Shkodran Mustafi, reprenant la balle du plat du pied au deuxième poteau.

De la maîtrise à la panique

Après le but, les joueurs de Palace montraient des signes évidents de fatigue, à l'image d'un Yohan Cabaye tirant la langue. Ils ont subi d'autres grosses opportunités. Speroni repousse d'abord une frappe de Mesut Özil à bout portant (29'). Puis, après un contre rondement mené, la dernière passe est mal ajustée par les attaquants d'Arsenal alors que Speroni était au sol.

La deuxième mi-temps commence sous une toute autre configuration. Crystal Palace, revigoré, revient avec beaucoup d'impact et se jette à l'assaut du but de Petr Cech. Les Gunners prennent l'eau et il n'aura fallu que 4 minutes à Andros Townsend pour égaliser sur un centre en retrait parfait de Wilfried Zaha (49').

Mais le temps-fort de Palace ne dure que 10 minutes. Et Lacazette, en pivot, retrouve Alexis Sanchez, qui frappe fort dans l'angle fermé et trompe Speroni (62'). Arsenal reprend donc l'avantage au score. Et cette fois, pas question de laisser leurs adversaires revenir. Jack Wilshere brise les lignes et envoie une passe divine par dessus la défense. Alexis Sanchez contrôle dans la course et ajuste encore une fois Speroni (65').

Wilfried Zaha, encore lui, sonne le glas de la revanche et tente de redonner espoir à ses coéquipiers. Mais l'international ivoirien croise trop sa tête plongeante (83'), alors qu'il avait pris le dessus sur Hector Bellerin. Les dix dernières minutes sont totalement à l'avantage de Crystal Palace. Sur un corner, James Tomkins réduit le score de la tête (89') et laisse entrevoir une fin de match de feu.

Mais le score en reste là. Arsenal s'impose 3-2 et Arsène Wenger a ainsi pu fêter son record. Le technicien français dirigeait ce jeudi soir son 810ème match en Premier League, total le plus élevé de l'histoire du championnat à égalité avec Sir Alex Ferguson.

Andréa La Perna @A_LaPerna