Après l'offre des Saoudiens, un homme d'affaires américain propose 390M€ pour racheter Newcastle

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Le logo du club anglais de Newcastle United, à l'entrée du Saint-James Park Stadium
Le logo du club anglais de Newcastle United, à l'entrée du Saint-James Park Stadium | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après l'offre du fonds public d'investissement saoudien, le club anglais de Newcastle est désormais l'objet d'une nouvelle proposition de rachat, en provenance des États-Unis cette fois. Selon Sky Sports, Henry Mauriss, patron du groupe Clear TV, aurait déposé une offre de 350 millions de livres (environ 390 millions d'euros) sur la table pour acquérir les Magpies, détenus depuis treize ans par l'Anglais Mike Ashley. Cette proposition apparaîtrait comme une bonne alternative à l'offre de rachat des Saoudiens, qui a pris du plomb dans l'aile ces dernières semaines.

Ce mercredi, le média britannique Sky Sports a annoncé que le propriétaire du club anglais Newcastle, Mike Ashley,  avait reçu une nouvelle offre de rachat en provenance des États-Unis. Henry Mauriss, patron du groupe Clear TV, aurait proposé 350 millions de livres (environ 390 millions d'euros) pour acquérir les Magpies, club mis en vente depuis plusieurs mois par son propriétaire britannique qui le dirige maintenant treize ans.

Une bonne alternative à l'offre des Saoudiens

L'Américain Mauriss souhaiterait selon Sky Sports que l'opération soit réalisée avant le début de la saison 2020-2021. Mais pour cela, il faudrait que l'offre déjà présente sur la table, en provenance du Public Investment Fund (PIF), le fonds public d'investissement saoudien, soit refusée par la Premier League. Cette dernière étudie depuis plusieurs semaines la proposition de 300 millions de livres (343 millions d'euros) du PIF, dont les dirigeants sont étroitement liés au pouvoir saoudien et à son prince héritier Mohammed Ben Salman.

à voir aussi Le rachat de Newcastle par le fonds public d'investissement saoudien remis en cause par un rapport de l'OMC Le rachat de Newcastle par le fonds public d'investissement saoudien remis en cause par un rapport de l'OMC

Cette offre de rachat des Saoudiens pose d'importants problèmes et a entraîné ces dernières semaines de nombreuses contestations. L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a notamment conclu hier dans un rapport que le royaume saoudien était à l'origine de la chaîne pirate beoutQ, qui a retransmis illégalement les programmes de la chaîne qatarie beIN Sports pendant de longs mois. La proposition de rachat de Henry Mauriss apparaît donc plus acceptable et pourrait se faire sans accroc. Mais avant que l'opération ne se fasse, il faudra donc attendre la décision définitive de la Premier League concernant l'offre du PIF.

à voir aussi Premier League : Avec Newcastle, l'Arabie Saoudite souhaite poursuivre son opération de sport-washing Premier League : Avec Newcastle, l'Arabie Saoudite souhaite poursuivre son opération de sport-washing