Angleterre : Liverpool s'incline contre Everton dans le derby et s'enfonce dans une crise de résultats

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Liverpool - Everton
C'est la première fois depuis 1999 qu'Everton s'impose à Anfield. | PHIL NOBLE / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Quatre défaites consécutives en championnat à domicile, c'est une première depuis près d'un siècle pour Liverpool. Ce samedi 20 février, les Reds ont chuté contre Everton dans le derby de la Mersey (0-2), tandis que leur infirmerie se remplit, avec la blessure de Jordan Henderson.

Everton n’avait plus gagné à Anfield depuis 1999. Mais face à ce Liverpool en grande difficulté, défaits lors de ses trois derniers matches de Premier League et lors de ses trois dernières apparitions à Anfield, les Toffees avaient une chance de l’emporter et ils l’ont saisie (0-2). Cette chance fuit au contraire les Reds qui, malgré un taux de possession de balle à plus de 70%, ont vu plusieurs de leurs occasions anéanties par la défense d’Everton et leur manque de justesse. Ils ont été cueillis à froid, dès la troisième minute, par Richarlison, lancé en profondeur par James pour tromper Alisson. Henderson puis Alexander Arnold ont bien tenté d’égaliser, mais Pickford s’est interposé sur deux superbes parades consécutives.

En seconde mi-temps, malgré leurs bonnes intentions, les hommes de Jurgen Klopp ne sont pas parvenus à tromper le gardien des Toffees, auteur d’un nouvel arrêt décisif face à Salah à la 69e minute. Et comme rien ne semble sourire aux champions en titre, ils ont concédé un penalty à la 83e minute après que Calvert-Lewin a buté sur Alexander-Arnold au terme d’une contre-attaque. Penalty inscrit par Sigurdsson, pour sceller la victoire d’Everton et la crise de résultats de Liverpool. Les Reds se sont inclinés lors de leur quatre derniers matches de championnat, et cela faisait presque un siècle, 98 ans précisément, qu'ils n’avaient pas enchaîné quatre défaites consécutives en Premier League à Anfield.

La défense centrale des Reds fragilisée

C’est l’hécatombe à l’infirmerie de Liverpool. Jordan Henderson, victime d’une blessure musculaire et sorti à la 25e minute, s’ajoute à la longue liste des joueurs du secteur défensif blessés. Van Dijk, Gomez, Matip, Fabinho, Milner et maintenant Henderson indisponibles, Jurgen Klopp doit composer avec des joueurs peu expérimentés, dont Ozan Kabak, débarqué en Angleterre lors du mercato hivernal. Le Turc, déjà coupable de mésententes avec Alisson lors des derniers matches, n’a pas affiché un visage plus rassurant contre Everton. Sur le but des Toffees, il laisse Richarlison passer dans son dos, tout en le couvrant d’une éventuelle position de hors-jeu. Souvent mal placé, il a aussi écopé d’un carton jaune en fin de première mi-temps pour une intervention en retard sur Seamus Coleman. En attendant le retour prochain de Fabinho, Klopp ne pourra compter que sur Kabak et les jeunes Nathaniel Phillips et Rhys Williams.

Avec cette victoire, Everton rejoint Liverpool au classement. Les deux équipes comptent désormais 40 points. Les Reds se classent sixièmes devant les Toffees grâce à une meilleure différence de buts, mais les hommes d’Ancelotti ont disputé un match de moins.

-

Hortense Leblanc hortense_lblnc