Angleterre : le retour des supporters est espéré dans les stades à partir du 17 mai selon Boris Johnson

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Anfield Stadium
Le stade du Liverpool FC vide bientôt un mauvais souvenir ? | Terry Donnelly / COLORSPORT / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Des supporters dans les stades d'Angleterre d'ici le 17 mai 2021 ? C'est une possibilité selon le Premier ministre Boris Johnson qui a présenté ce lundi un plan de déconfinement du pays. Si la situation sanitaire le permet les enceintes sportives en plein air pourraient, d'ici cette date, accueillir au maximum 10 000 personnes. Une bonne nouvelle pour les différents événements sportifs qui doivent avoir lieu cet été sur le sol britannique.

Le gouvernement britannique vise un retour des supporters dans les stades d'Angleterre à partir du 17 mai si la situation sanitaire le permet, avec une capacité limitée à 10.000 personnes maximum, a annoncé ce lundi le Premier ministre Boris Johnson.

Le plan de déconfinement présenté par Boris Johnson devant les députés prévoit à cette date un retour des spectateurs pour les événement sportifs, jusqu'au quart de la capacité des stades, mais pas plus de 10.000 personnes. Pour les événements sportifs à l'intérieur, jusqu'à la moitié de la capacité pourra être utilisée, sans dépasser 1.000 personnes.

La saison actuelle du championnat anglais de football doit se terminer le 23 mai. Un retour des supporters en tribunes pourrait donc être envisagé pour cette dernière journée. A part quelques matches joués devant 2.000 spectateurs en fin d'année dernière, toute la saison 2020-21 a été disputée à huis clos. 

Vers un retour à la normale pour les événements sportifs ? 

D'après les annonces gouvernementales, les autres restrictions seraient levées à partir du 21 juin, à temps pour une série d'événements sportifs qui doivent avoir lieu cet été en Angleterre. Les demi-finales et la finale de l'Euro de football, repoussées d'un an en raison de la pandémie, sont prévues à Wembley entre le 6 et le 11 juillet. Le tournoi de tennis de Wimbledon, annulé l'an dernier pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, doit commencer le 28 juin et le British Open de Golf le 15 juillet dans le Kent. 

Cette annonce constitue un premier pas vers un retour à la normale au Royaume-Uni, presque un an après le premier des trois confinements imposés par Boris Johnson. Le Premier ministre a déclaré ce lundi aux députés que la campagne de vaccination massive lancée dans le pays avait permis de relâcher la pression sur les hôpitaux et que "la fin (était) en vue"

AFP