Anelka sera auditionné pour sa quenelle

Anelka sera auditionné pour sa quenelle

Publié le , modifié le

Nicolas Anelka a rejeté les charges et sera auditionné par une commission disciplinaire pour avoir réalisé le 28 décembre une "quenelle", considérée par certains comme un geste antisémite, a annoncé jeudi la FA. Le Français de 34 ans, qui encourt un minimum de cinq matches de suspension pour cette dédicace à l'humoriste Dieudonné ayant créé une vive polémique en France et en Angleterre, a donc décidé, comme il l'avait annoncé, de plaider non coupable pour ce geste qu'il considère lui comme "anti-système".

La quenelle de Nicolas Anelka du 28 décembre dernier n'est pas encore avalée. L'attaquant français sera entendu par une commission disciplinaire qui pourrait le punir et le suspendre cinq matches minimum. Son refus de plaider coupable pourrait donc lui coûter cher. En pleine polémique l'international tricolore a reçu le soutien de celui-ci qui est à l'origine de ce geste qui divise, Dieudonné. Dans une interview à la chaîne de télévision britannique Sky News, l'humoriste a assuré que Nicolas Anelka avait "tout (son) soutien bien évidemment". "Je le considère comme un frère en humanité. C'est-à-dire c'est quelqu'un de très courageux, pour qui nous avons beaucoup de respect et d'admiration. On est tous solidaires, on est tous derrière lui. On est surtout très fiers de lui, il a une posture très noble, c'est un prince pour nous", a-t-il ajouté lors de cette interview réalisée en France à bord de son "Dieudobus". Pas sûr que ce soutien ne le sauve aux yeux de la Fédération Anglaise.

Benoit Jourdain @BenJourd1