Sergio Aguero Manchester City
Le joueur de Manchester City, Sergio Aguero | AFP - OLI SCARFF

Altice acquiert les droits de la Premier League

Publié le , modifié le

Altice, le groupe de médias et de télécoms de l'homme d'affaires Patrick Drahi, a acquis les droits de diffusion en France du très suivi championnat d'Angleterre de football, la Premier League, actuellement détenus par Canal+, affirme en ligne jeudi le quotidien sportif L'Equipe.

Un coup dur pour Canal+

"Celui qui est aussi propriétaire de SFR et en passe d'entrer au capital de RMC et BFMTV, a acquis les droits de la Premier League le championnat d'Angleterre de football, pour le marché français", écrit le journal sur son site. Il s'agit, selon lui, d'un "coup très dur pour Canal+, qui retransmet actuellement cette épreuve contre un chèque annuel de 63 millions d'euros". Le groupe "aurait mis sur la table plus de 300 millions d'euros pour remporter les droits de diffusion de la Premier League pour les trois saisons de 2016 à 2019", croit savoir de son côté le quotidien économique les Echos. Une somme "bien supérieure aux 190 millions d'euros payés par Canal+ pour les trois saisons se terminant à l'été 2016", selon ce journal.

Propriétaire de Ma Chaîne Sport, Altice enchaîne les acquisitions

Interrogé par l'AFP, Altice, qui, le 13 novembre, s'est offert comme "ambassadeur de ses marques" l'attaquant du Real de Madrid et capitaine de l'équipe du Portugal Cristiano Ronaldo, s'est refusé "pour l'instant à tout commentaire". Altice, propriétaire de "Ma Chaîne Sport ", a enchaîné ces dernières années à un rythme soutenu des acquisitions dans les télécoms et les médias. Le groupe poursuit une stratégie centrée sur une convergence entre les télécoms et les contenus, notamment sportifs et documentaires. Son rachat du cablô-opérateur américain Cablevision est en cours de finalisation. Prochaine opération, Altice, déjà cinquième pôle de presse magazine français, devrait entrer au capital du groupe de médias NextRadioTV (RMC, BFMTV) première étape d'un possible rachat, à partir de 2019.

AFP