Adebayor fait exploser Newcastle

Adebayor fait exploser Newcastle

Publié le , modifié le

Newcastle continue à s'enfoncer en Premier League, en s'inclinant, à domicile, contre Tottenham (4-0) lors de la 26e journée. Un doublé d'Adebayor a crucifié des Magpies orphelins de Cabaye. Pour Arsenal et Manchester United, le choc a accouché d'une souris avec un nul (0-0). Liverpool arrache la victoire dans le temps additionnel à Fulham (3-2) sur un penalty de Gerrard.

Où va s'arrêter la chute de Newcastle ? Personne ne le sait, mais la situation des Magpies commence à être préoccupante. Depuis le 29 décembre dernier, ils ont enchaîné la bagatelle de 7 défaites, pour une victoire et un nul. Le départ de Cabaye n'a pas arrangé les choses. Et dans leur antre de St James Park, ils ont pris une belle leçon face à Tottenham. L'opposition est d'ailleurs cruelle entre la mauvaise série des coéquipiers de debuchy et le retour au sommet d'Emmanuel Adebayor. Oublié par Villas Boas, l'attaquant togolais a repris du service avec le changement d'entraîneur et l'arrivée de Tim Sherwood. Un doublé à Southampton lors de la 17e journée (le 22 décembre), un but à Manchester United lors de la 20e, un nouveau doublé à Swansea lors de la 22e, et l'ancien Monégasque s'est encore fendu, à Newcastle, d'un doublé. Pour dix matches joués depuis le début de la saison, il vient d'inscrire 7 buts. Et du coup, les Spurs sont à la lutte pour une place européenne, ce qui semblait inaccessible du temps de Villas-Boas. En revanche, l'Europe s'envole devant les Magpies.

Dans un match très attendu, Arsenal et Manchester United n'ont pas pu se départager (0-0). Quelques jours après la claque reçue à Liverpool (5-1), les hommes d'Arsène Wenger ne pouvaient s'incliner de nouveau, surtout face à des Mancuniens bien malades. Battus à Stoke City (2-1), ayant concédé un nul à domicile contre la lanterne rouge Fulham (2-2), les hommes de David Moyes avaient besoin de se rassurer. Ce match nul ne fait les affaires ni des uns, ni des autres sur le plan comptable. 

Liverpool a bien failli perdre de précieux points lors de son déplacement à Fulham. Menés très tôt par un but de Kolo Touré contre son camp (8e), puis encore après le but de Richardson (64e), les Reds ont dû leur salut à une égalisation de Coutinho (72e), puis un penalty de leur capitaine Gerrard dans le temps additionnel. Ce succès leur permet de se rapproche de %anchester City, dont le match contre Sunderland a été reporté en raison du mauvais temps.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze