Christian Eriksen (Tottenham)
Christian Eriksen et Tottenham ont sans doute dit adieu au titre | BEN STANSALL / AFP

Accroché par West Brom, Tottenham laisse filer Leicester

Publié le , modifié le

Déjà bien parti pour obtenir le titre de champion d'Angleterre le plus surprenant de l'histoire, Leicester voit sa côte grimper encore un peu plus après le match nul concédé par Tottenham sur sa pelouse face à West Bromwich Albion (1-1). Les Spurs, visiblement tendus, comptent désormais sept points de retard, à trois journées de la fin, sur les Foxes et seul un miracle leur permettrait de glaner le titre.

Cette fois, cela sent vraiment très bon pour Leicester. Vainqueur de Swansea (4-0), dimanche, les coéquipiers de Riyad Mahrez, élu meilleur joueur de Premier League ce lundi, ont pu regarder le match décalé de Tottenham dans la sérénité. Si l'ouverture du score de Dawson (33e), contre son camp, a dû leur déplaire, l'égalisation du même Dawson à un bon quart d'heure de la fin (73e) suffit à leur bonheur. L'équation est désormais simple pour les Foxes: une victoire sur l'une des trois dernières journées et ils seront Champions d'Angleterre. A l'inverse, les calculs se compliquent pour Tottenham qui doit compter sur trois faux pas de Leicester pour croire encore au titre. Après une saison pleine, les coéquipiers d'Hugo Lloris vont sans doute buter sur le Cendrillon d'outre-Manche.

Dawson a tout fait

Les cinq minutes de temps additionnel n'ont pas suffi. Mauricio Pochettino avait beau faire les cent pas sur la touche, son équipe n'allait pas marquer ce deuxième but tant attendu. Elle a dû compter sur Dawson, le défenseur de WBA pour inscrire le sien sur une situation on ne peut plus confuse. A la lutte avec Vertonghen sur un coup franc d'Eriksen, le joueur de West Brom trébuche et trompe son propre gardien (33e). Malgré ce coup du sort, les Spurs ne font pas la différence et s'exposent à une réaction adverse. Celle-ci se faire attendre mais à la 73e, Dawson toujours lui égalise en dominant tout le monde sur corner pour battre un Lloris gêné dans sa sortie. Trop tendus, les locaux ne se créent pas d'occasion et c'est tout logiquement qu'ils laissent Leicester s'envoler en tête de la Premier League.