Wayne Rooney
Wayne Rooney fidèle au maillot rouge de Manchester | OLI SCARFF / AFP

Angleterre: des photos de Rooney ivre poussent Southgate à vouloir mieux surveiller ses joueurs

Publié le , modifié le

Gareth Southgate a l'intention de surveiller comment les joueurs de l'équipe d'Angleterre occupent leur temps libre s'il est nommé sélectionneur des Trois Lions après que des photos du capitaine Wayne Rooney apparaissant ivre aient été dévoilées mercredi par The Sun.

"Ces dernières années, les joueurs étaient autorisés à rentrer chez eux à certains moments", a déclaré Southgate à la presse après le match nul de l'Angleterre contre l'Espagne mardi à Wembley (2-2). "Ils s'entraînaient le samedi matin et ils s'entraînaient de nouveau le dimanche après-midi, et je donnais du temps libre aux joueurs entre les deux", a ajouté l'entraîneur. "Nous avons opéré beaucoup de changement (depuis septembre et la nomination de Southgate). On a pensé qu'il fallait garder certaines choses mais il va falloir que je revois ça", a-t-il ensuite lancé aux journalistes.

Le tabloïd britannique The Sun a publié des photos de Wayne Rooney, 31 ans, apparemment ivre et prises le week-end dernier. L'attaquant de Manchester United a rejoint des fêtards célébrant un mariage samedi soir dans l'hôtel de l'équipe d'Angleterre à Watford, au nord de Londres. The Sun a cité plusieurs témoins affirmant que Rooney était ivre.

Mercredi, le capitaine de l'équipe d'Angleterre a publié un communiqué dans lequel il a reconnu "que les images étaient inadéquates pour quelqu'un dans sa position". "Plus tôt dans la journée Wayne a parlé en privé avec Gareth Southgate et Dan Ashworth (le directeur technique national) pour s'excuser sans réserve", poursuit le communiqué. Rooney a été rappelé en équipe d'Angleterre pour le match de qualification pour le Mondial-2018 contre l'Ecosse vendredi (victoire 3-0), après avoir été écarté pour le match contre la Slovénie (0-0). Il n'a pas joué la rencontre contre l'Espagne en raison d'une blessure contractée vendredi.

Mais son statut en club comme en sélection apparaît incertain alors que plusieurs observateurs s'inquiètent de le voir sur le déclin.