Nicolas Anelka
L'attaquant Nicolas Anelka sous le maillot de Chelsea | AFP - ANDREW YATES

Anelka à Shanghai, Tigana et Drogba contactés

Publié le , modifié le

Le club de football de Shanghai Shenhua a confirmé lundi le recrutement de l'attaquant français de Chelsea Nicolas Anelka, qui entamera en janvier un contrat de deux ans dans la capitale économique chinoise.

"Nous sommes d'accord sur tous les détails du contrat et nous n'attendons plus que sa signature", avait annnoncé à Reuters Ma Yue, l'un des dirigeants de la formation de Super League chinoise. Depuis, le club chinois a précisé dans un bref communiqué la venue du joueur  français "à l'issue du mercato d'hiver", sans indiquer le montant du transfert,  ni les conditions de son embauche.

Les médias chinois ont toutefois cité des informations de la chaîne sportive ESPN selon lesquelles le salaire hebdomadaire de Nicolas Anelka atteindrait 300.000 dollars (226.000 euros), contre 90.000 livres  (105.000 euros) par semaine à Chelsea. Le contrat liant Anelka  au club de Shanghai comportera un aspect sportif mais également une coopération commerciale. "Tout le monde connaît le montant du salaire annuel de Nicolas Anelka à Chelsea, qui tourne autour de 5,8 millions d'euros. Il est donc évident que s'il vient en Chine, ce ne sera pas en dessous de ce chiffre", a confié à Reuters le directeur sportif du Shanghai Shenhua, Zhu Jun. 

Cet engagement en Chine constitue un nouveau tournant dans la carrière de l'international français (69 sélections et 14 buts) qui a porté les couleurs d'Arsenal, du PSG, du Real Madrid, de Liverpool, de Manchester City, de Fenerbahçe, de Bolton et de Chelsea depuis ses débuts en championnat de France en février 1996.  

En contact avec Tigana et Drogba

Anelka devient ainsi la principale tête d'affiche d'une équipe de milieu de tableau qui a fini 11e du dernier championnat et surtout d'un championnat chinois, dont la puissance financière ne cesse de croître en dépit de nombreux scandales  de corruption. "La Chine est en train de s'ouvrir (...) Nous avons besoin de faire venir de bons éléments en provenance des pays étrangers afin d'apprendre", a expliqué Zhu, dont le club a terminé à la 11e place du championnat la saison dernière.   

Sans club depuis sa démission la saison dernière à la tête des Girondins de Bordeaux, Jean Tigana semble également être dans le viseur de Shanghai Shenhua. "Pour Tigana, ce n'est pas un gros problème. La dernière fois qu'il est venu ici, il a dit que la prochaine fois qu'on le verrait à Shanghai, ce serait en tant qu'entraîneur du Shenhua Football club", a dit Zhu Jun. "Donc si vous l'apercevez à l'aéroport international de Shanghai, vous saurez qu'il est notre entraîneur".   

D'ailleurs, les clubs chinois ne comptent pas s'arrêter là: plusieurs clubs chinois, dont toujours Shanghai, avaient manifesté également leur intérêt pour un autre joueur de Chelsea: l'attaquant ivoirien Didier Drogba. "Drogba est un excellent joueur. Nous sommes entrés en contact avec lui il y a deux semaines (...) De notre point de vue, s'il souhaite nous rejoindre, nous l'accueillerons avec plaisir", a expliqué le directeur sportif du club chinois.   

Mathieu Baratas