Anelka demande l'arrêt des poursuites

Anelka demande l'arrêt des poursuites

Publié le , modifié le

Nicolas Anelka a demandé à la Fédération anglaise de football de renoncer à le poursuivre pour avoir fait une "quenelle", geste dénoncé comme antisémite par le gouvernement français, au cours d'un match de Premier League le mois dernier. "Je demande à la Fédération anglaise de bien vouloir enlever les charges qui me sont reprochées. Et je le répète, je ne suis ni antisémite ni raciste."a précisé le joueur de West Bromwich Albion, sur ses comptes Facebook et Twitter.

"La Fédération anglaise de football a engagé un expert pour statuer sur la signification de ma quenelle...Ce dernier a conclu que mon geste avait une connotation antisémite, ce qui a conduit à ma mise en accusation par la FA", écrit-il. "Il aurait été légitime que cet expert soit français, vivant en France, et pouvant avoir une connaissance exacte de mon geste", ajoute-t-il. L'ancien joueur invoque pour sa défense une déclaration du président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Roger Cukierman. "Quel meilleur expert que M. Cukierman (...) qui explique lui très clairement que ma quenelle ne pouvait pas être considérée comme antisémite. Il a par ailleurs expliqué avec précision et à quel moment ce geste pouvait avoir une telle connotation".

Christian Grégoire