Andrea Pirlo va raccrocher les crampons
Andrea Pirlo va raccrocher les crampons | Mike Stobe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Andrea Pirlo prendra sa retraite en décembre prochain

Publié le , modifié le

Dans une interview accordée à la Gazzetta Dello Sport ce dimanche, Andrea Pirlo a annoncé qu’il prendrait sa retraite à la fin de son contrat avec New York City en décembre prochain.

Clap de fin pour Andrea Pirlo. A 38 ans, l’ancien jouer de l’AC Milan a choisi de raccrocher les crampons à la fin de l’année comme il l’a déclaré à la Gazzetta Dello Sport ce dimanche. "Vous vous rendez compte que le temps est venu. Chaque jour, vous avez des problèmes physiques, vous ne pouvez pas vous entraîner comme vous le feriez, car vous avez toujours des trucs. À mon âge, c'est suffisant", a confié l’ancien international italien, qui prendra sa retraite à la fin de son contrat avec le New York City en décembre prochain.

S’il compte bien profiter de sa retraite pour passer du temps avec sa famille et jouer au golf, reverra-t-on Andrea Pirlo dans le monde du football ? Pas si sûr. Alors que nombreux de ses anciens coéquipiers au Milan (Alessandro Nesta, Gennaro Gattuso, Filippo Inzaghi, Andreï Chevtchenko) ont choisi d’embrasser une carrière d’entraîneur, le milieu de terrain a confié ne pas avoir encore eu l’étincelle pour revenir sur un banc de touche comme technicien. "Si je pense à entraîner ? Ce n’est pas parce que vous étiez un bon joueur que vous ferez un bon entraîneur. (…) L’étincelle doit surgir et je ne l’ai pas encore eu", a livré le joueur de 38 ans. Alors que certains évoquent un possible rôle d'adjoint aux côtés de son ancien entraîneur à la Juventus Antonio Conte, Andrea Pirlo a assuré ne pas avoir pris de décision concernant son avenir. "Adjoint de Conte ? Ils disent des choses. J'ai des idées, mais laissez-moi le temps de décider." 

Héritage

Andrea Pirlo laisse derrière lui une carrière immense et un palmarès long comme le bras. Lancé à 16 ans à Brescia où il évolue notamment aux côtés du Ballon d’Or Roberto Baggio, il signe à l’Inter Milan avant de rejoindre l’AC Milan en 2002 où il devient rapidement le maître à jouer sous la houlette de Carlo Ancelotti. Sous le maillot Rossoneri, il remporte deux Scudetto, deux Ligue des Champions, une Coupe d’Italie et un Mondial des Clubs au sein d’une équipe qui aura marqué le début des années 2000. Il ajoutera quatre championnats et une Coupe d’Italie à son palmarès sous le maillot de la Juventus avant de s’envoler pour les Etats-Unis en 2015. Sans oublier une Coupe du Monde avec l’Italie en 2006 et une 5e place au classement du Ballon d’Or l’année suivante.

Mathieu Aellen