Ancelotti : "Pastore n'est pas indispensable, comme tous les joueurs"

Publié le , modifié le

Le milieu argentin Javier Pastore, acheté à prix d'or l'été dernier (42 millions d'euros) par le Paris SG, n'est, "comme les autres joueurs", "pas indispensable" et peut très bien "commencer sur le banc", samedi en championnat de France, à Nancy, a indiqué son entraîneur Carlo Ancelotti.

Au sujet des qualités de l'Argentin, le transfert le plus onéreux de l'histoire du football français mais sous le feu des critiques après plusieurs prestations ternes, notamment contre Bordeaux (1-1 dimanche), Ancelotti a expliqué que Pastore devait être "plus régulier". "C'est un bon garçon, il a beaucoup de motivation pour s'améliorer. Mais il doit être plus régulier. Il n'est pas rapide, a beaucoup de résistance mais il doit être plus régulier pour toucher plus de ballons", a indiqué l'homme aux quatre Ligues des champions (deux en tant que joueur et deux comme entraîneur).

Julien Lamotte