Ancelotti PSG 102012
Carlo Ancelotti. | FRANCISCO LEONG / AFP

Ancelotti: "J'espère qu'on aura la pression"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Paris SG Carlo Ancelotti a déclaré ce mardi qu'il espérait "avoir la pression" face au Dinamo Zagreb mercredi en Ligue des champions, rappelant que l'important pour le club parisien était "de passer les groupes".

Des joueurs comme Pastore ou Alex peuvent-ils profiter de ce match pour s'installer comme titulaires ?
CA: "Peut-être qu'ils vont jouer, mais il ne s'agit pas de prendre l'avantage sur les autres, qui sont blessés. J'espère que Pastore pourra faire un bon match, retrouver confiance et montrer sa qualité."

La paire Ménez-Ibrahimovic est-elle votre meilleur duo offensif ?
"Ménez a beaucoup de qualités, beaucoup de vitesse. Quand il est entré contre Reims (victoire 1-0, samedi en L1), il était très motivé et il a été très bon. Mais Gameiro a aussi fait du bon travail. Avec lui, on a gagné les deux derniers matches à domicile et il a marqué trois buts. Il a aussi eu une bonne relation avec Ibrahimovic. Ils ont des qualités différentes, Ménez peut prendre la profondeur, Gameiro est un vrai avant-centre. Mais les deux fonctionnent bien avec Ibra."

Ibrahimovic a dit qu'il était fatigué...
"Je lui ai demandé s'il était fatigué et il m'a dit qu'il était bien et qu'il n'avait pas de problème. Tant qu'il sera en bonne condition, il va jouer."
Que connaissez-vous de cette équipe de Zagreb ?
"J'ai vu ses matches contre Kiev et Porto. Si tu veux gagner un match de Ligue des champions, tu dois être au maximum. J'espère qu'on aura de l'intensité et de la concentration. C'est un match très important, avec le match retour, ils permettront d'en savoir plus sur la hiérarchie du groupe. Et tout le monde sait qu'on veut aller au deuxième tour."

Il y a beaucoup d'absents. Ce sera difficile de bâtir l'équipe ?
"Nous avons récupéré Bodmer et Verratti, alors c'est plus facile. C'était surtout difficile contre Reims, où j'avais dû changer quelques positions sur le terrain. Demain ce sera plus simple."

Que manque-t-il encore au PSG ?
"Tous les matches donnent de l'expérience. Contre Porto, on a joué contre une équipe très expérimentée et on a souffert. Tous les matchs nous permettent de nous améliorer. Pour nous, l'important c'est de passer les groupes. Après, très sincèrement, je ne sais pas ce qu'on peut faire. Mais la qualité individuelle est bonne."

La victoire est indispensable. Avez-vous la pression ?
"La pression, c'est normal, je l'ai dit souvent, surtout en Ligue des champions. Il n'y a que six matches à jouer et c'est déjà le troisième. J'espère qu'on aura la pression, celle de donner notre meilleur."

AFP